Tristan Bérubé a bloqué 31 des 34 tirs de l’Océanic samedi, mais l’équipe du Bas-St-Laurent a vengé sa défaite de vendredi en disposant des Olympiques au compte de 3-2. À l’opposé, les Gatinois n’ont tiré que 12 fois sur la cage des Rimouskois.

Une défaite et enfin du repos pour les Olympiques

Mis à l’épreuve plus souvent qu’à son tour, Tristan Bérubé a été à court de miracles pour sauver les Olympiques de Gatineau dans un deuxième match de suite à Rimouski samedi soir.

Le natif de La Pocatière a encore excellé après avoir aidé les siens à vaincre l’Océanic 4-3 vendredi, mais cette fois, sa prestation n’a pas pu frustrer l’équipe de son patelin à nouveau. Dans un match à sens unique où ils ont été dominés 34-12 au chapitre des tirs, les Olympiques avaient quand même pris les devants 2-0 face à l’Océanic au Colisée Financière Sun Life samedi, mais les locaux ont graduellement remonté la côte pour l’emporter 3-2.

Connor LePage avait inscrit les Gatinois au tableau en marquant son troisième but depuis son arrivée dans la LHJMQ il y a trois matches. Charles-Antoine Roy a accentué l’avance à 2-0, puis Alexandre Pellerin a failli ajouter au coussin en s’échappant devant le gardien Carmine-Anthony Pagliarulo. La recrue des Olympiques l’avait même déjoué, mais son tir a ensuite frappé un poteau.

Cette chance ratée a peut-être privé les Olympiques d’un autre point au classement. Jimmy Huntington a ensuite marqué deux buts consécutifs pour ramener les deux équipes à la case départ, puis Dmitry Zavgorodniy a ajouté le but de la victoire en fin de deuxième période.

« Nous avons joué une très bonne première période. Il nous restait encore des jambes, mais plus le match avançait, plus nous manquions d’essence », indiqué l’entraîneur-chef Éric Landry à la fin d’une séquence éreintante de 19 matches en 39 jours où son club a parcouru 7946 kilomètres en autobus.

De retour à Gatineau en plein cœur de la nuit de samedi à dimanche, les joueurs des Olympiques avaient rendez-vous au spa Le Norkik en soirée afin de profiter d’un premier véritable repos en six semaines.

« Dimanche soir sera une soirée de récupération. Nous allons enfin avoir deux bonnes semaines d’entraînement pour retrouver la condition physique. Nos gars sont en forme, mais ils puisent dans leur endurance pour jouer des matches de 60 minutes. Avec l’horaire plus léger qui s’en vient, nous allons pouvoir performer pendant des présences intenses de 45 secondes sur la glace au lieu d’essayer de conserver nos énergies pour survivre pendant 60 minutes. Nous avons aussi plusieurs aspects de notre jeu qui ont été négligés à force de ne pas avoir de véritables séances d’entraînement. Nous apporterons des ajustements », a ajouté Landry.

Ses joueurs seront de retour sur la patinoire du centre Guertin seulement mardi. Dans le dernier match à Rimouski, Giordano Finoro a participé aux deux buts des Olympiques (9-10-3). Quant à lui, le défenseur Darien Kielb a récolté au moins un point dans sept de ses neuf derniers matches. L’Ontarien a inscrit neuf points pendant cette séquence.

Les Olympiques ont disputé le match sans Iaroslav Likhachev, victime d’une blessure au bas du corps dans le match de vendredi où il avait fabriqué un but digne des jeux de la semaine. « Il s’est blessé vendredi, mais il avait continué de jouer quand même. Samedi, il a fait l’échauffement, mais il avait trop de douleur pour jouer. Sa blessure au bas du corps ne devrait pas être trop longue à guérir. »

Le prochain match des Olympiques aura lieu vendredi au centre Robert-Guertin. Les Voltigeurs de Drummondville seront les visiteurs. Enfin, presque tout le monde aura eu le temps de récupérer d’un calendrier intensif de six semaines à part Shawn Boudrias, qui disputera deux matches avec les étoiles canadiennes de la LHJMQ dans la série Canada-Russie à Sherbrooke et Drummondville mardi et jeudi.

+

LES 67'S DOUBLENT LES COLTS

Ce n’est pas une petite défaite en prolongation vendredi qui allait ralentir la cadence des 67’s d’Ottawa. Samedi, ils ont enchaîné avec une victoire de 4-2 contre les Colts à Barrie. La troupe d’André Tourigny a maintenant amassé des points dans chacun de ses 16 derniers matches (14-0-2). À son neuvième départ consécutif, le gardien Cédrick Andrée a été la vedette de la soirée au centre Molson de Barrie en repoussant 34 tirs des Colts (9-9-1). Première étoile du match, Andrée mène tous les gardiens de la Ligue de l’Ontario avec 15 victoires. Hunter Jones, le plus proche poursuivant de l’athlète d’Orléans, a 11 victoires à son dossier devant le filet des Petes de Peterborough. Austen Keating s’est occupé de l’attaque en marquant deux buts. Le vétéran attaquant de 19 ans a maintenant marqué des points dans chacun de ses neuf derniers matches. Il totalise six buts et 14 points pendant la séquence. Sasha Chmelevski a fourni deux mentions d’aide. Kody Clark et Samuel Bitten ont complété la marque pour les vainqueurs. Jason Willms et Lucas Chiodo ont répliqué pour les Colts. Les 67’s (17-3-2) vont rentrer à la maison pour reprendre la route jeudi où ils auront rendez-vous avec les Wolves à Sudbury.

15E VICTOIRE EN 20 MATCHES POUR L'INTRÉPIDE

À son seul match de la semaine dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, l’Intrépide de Gatineau a rapidement pris le contrôle de son duel au Multiglace de Lachenaie dimanche après-midi. Jacob Santerre et Timothy Cousineau ont compté des buts en avantage numérique et Samuel Fortier a aussi déjoué le gardien Samuel Fortier pour donner une avance de 3-0 aux Gatinois dans la première période. L’Intrépide (15-3-2) a ainsi pu voguer allègrement vers sa 15e victoire de la saison disposant du Phénix du Collège Esther-Blondin par la marque de 5-2. Marc-Olivier Racine-Roy et Xavier Raby, dans une cage déserte, ont aussi compté pour les vainqueurs qui ont eu le dessus 37-30 au chapitre des tirs. William Desmarais a été battu par les tirs de Stéphane Huard et Samuel Pilon. Olivier Gervais-Daigneault, un espoir des Olympiques, a obtenu une mention d’aide dans la défaite du Phénix (8-11-1). Mathis Demers a préparé deux des cinq buts des Gatinois dans la victoire. Les équipiers de Martin Lafleur seront à Amos le week-end prochain.