Darien Kielb (14) a connu un fort match sur le plan offensif en marquant dès la première minute de jeu et en ajoutant deux passes dans une défaite de 6-5 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand jeudi soir.

Une avance gaspillée par Gatineau

Les chances des Olympiques de Gatineau d’obtenir l’avantage de la patinoire au premier tour des séries éliminatoires ont diminué considérablement avec un revers crève-cœur de 6-5 à Boisbriand jeudi soir.

Non seulement il sera presque impossible de rattraper les Tigres de Victoriaville au quatrième rang maintenant, mais les Gatinois auront aussi plus de difficulté à conserver leur cinquième rang. Cette position leur donnerait l’occasion d’amorcer les séries contre un club avec une fiche sous ,500. Les Foreurs de Val-d’Or n’ont que deux points de retard au sixième rang. En ce moment, ils affronteraient le Phœnix de Sherbrooke, mais plus inquiétant encore, c’est que l’Armada de Blainville-Boisbriand (22-37-2) s’est rapprochée à trois points des Olympiques (22-33-5) avec sa victoire au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Installée au septième rang, l’Armada aurait la tâche ingrate d’affronter les Voltigeurs de Drummondville au premier tour des séries si rien ne change.

Les Olympiques étaient pourtant si bien partis contre l’Armada alors que Darien Kielb avait ouvert la marque dès la 22e seconde de jeu. Mathieu Bizier avait procuré une avance de 2-0 avec moins de cinq minutes d’écouler au match, mais les locaux sont revenus en force avec quatre buts consécutifs, dont trois en moins de cinq minutes pour finir la première période.

« Le pointage ne reflète pas l’allure du match. Nous semblions en plein contrôle, mais chaque fois que l’Armada a eu une chance, ils en ont profité, surtout en première période », a lancé l’entraîneur-chef Éric Landry.

Antoine Demers, Benjamin Corbeil, Cole Fraser et Simon Pinard ont tour à tour déjoué Creed Jones, mais les Gatinois n’avaient pas dit leur dernier mot puisque Connor LePage et Giordano Finoro ont nivelé le pointage à 4-4 pendant cette deuxième période.

Miguel Tourigny et Mathieu Bizier – son deuxième du match – ont ensuite échangé des buts, mais au moment où les Olympiques croyaient avoir repris les devants en fin de troisième période, les officiels ont annulé leur but en jugeant qu’il y avait eu passe avec la main sur le jeu.

Quelques minutes plus tard, Tyler Hylland a marqué le but de la victoire en profitant d’une infraction non appelée sur Métis Roelens à qui l’on venait de faire sauter les patins.

Malgré tout, Éric Landry ne voulait pas revenir sur les décisions des arbitres.

« Ils n’ont pas appelé la punition, mais il y a aussi eu une erreur individuelle sur le jeu qui a mené au but gagnant. L’Armada a été très opportuniste. Nous aurions dû gagner ce match-là. C’est comme si à 2-0, les gars pensaient que ça allait être facile. Il faut encore tirer une leçon de cela. »

Dans la défaite, le défenseur Darien Kielb a récolté trois points. À part Bizier, deux autres joueurs des Olympiques ont amassé deux points contre l’Armada : Giordano Finoro et Métis Roelens.

Creed Jones a repoussé 27 tirs dans la défaite alors que Brendan Cregan a effectué 21 arrêts.

Les Olympiques devront trouver une façon d’amasser des points à Québec vendredi soir contre les Remparts parce que la course au cinquième rang vient de s’intensifier.

+

Deuxième revers de suite des 67’s contre un club hors des séries

Cherchez l’erreur. À leurs deux derniers matches contre les deux moins bonnes formations de leur conférence, les 67’s d’Ottawa ont dominé 73-29 dans la colonne des tirs.

Étrangement, ils ont perdu ces deux matches 3-2 contre Kingston vendredi dernier et 6-3 jeudi soir contre les Colts de Barrie.

Première léthargie de la saison ? Difficile à dire quand vous perdez un match 6-3 et que votre équipe a eu l’avantage 34-16 dans les tirs au but, mais le gardien Cédrick Andrée n’a arrêté que 10 tirs à son premier départ depuis le 15 février. À son retour au Molson Center de Barrie, Lucas Chiodo a eu une troisième étoile symbolique pour saluer sa carrière de trois saisons et demie dans l’uniforme des Colts avant de passer aux 67’s en janvier.

Il a récolté une mention d’aide dans la défaite. Samuel Bitten, Austen Keating et Sasha Chmelevski ont compté les buts des 67’s (44-11-5) contre le gardien Jet Greaver des Colts (25-31-4).

Les vainqueurs avaient pris les devants 2-0 en première période grâce à deux buts de Tyson Foerster. Ben Hawerchuk (fils du légendaire Dale) a ajouté deux buts lui aussi. Victor Hadfield et Jack York (fils de l’ex-défenseur de la LNH Jason) ont marqué les autres buts.