Hendrix Lapierre a récolté un point dès son premier match au centre Robert-Guertin dans une victoire des Saguenéens de Chicoutimi samedi.

Un week-end favorable aux expatriés

Les Gatinois « expatriés » dans le Nord-Est du Québec ont eu plus de succès que l’équipe locale sur la glace du centre Robert-Guertin pendant le week-end d’ouverture des Olympiques.

À leurs premières de deux visites cette saison, le Drakkar de D’Artagnan Joly et Louis Tardif ainsi les Saguenéens d’Hendrix Lapierre ont signé des victoires de 3-2 et 3-1 vendredi et samedi devant de nombreux partisans qui sont restés sur leur appétit au « Vieux Bob ».

Environ 5300 spectateurs ont assisté aux deux premiers matches de la saison des Olympiques à domicile, mais dans les deux duels, l’attaque gatinoise n’a jamais été en mesure de fournir un but avant les troisièmes périodes.

Samedi, Hendrix Lapierre s’est même payé le luxe de fournir une passe sur le but gagnant de Justin Ducharme en deuxième période.

Premier choix du repêchage 2018 de la LHJMQ, l’attaquant de 16 ans a hérité de la deuxième étoile à son premier match en carrière à Gatineau. L’attaquant du secteur Aylmer a déjà amassé quatre points à ses quatre premiers matches dans le circuit Courteau.

« J’ai eu une belle passe d’Artemi (Kniazev) pour terminer un beau jeu avec Justin (Ducharme). Ça fait du bien de récolter un point à mon premier match ici, mais je suis surtout content de la victoire. Nous avons connu un bon week-end (deux victoires). Je ne suis pas entièrement satisfait de mon match, mais c’est le début de la saison. J’aurai la chance de me reprendre », a dit le #92 des Saguenéens à sa sortie du vestiaire où une vingtaine de personnes l’attendaient pour le saluer.

Lapierre dit avoir eu des papillons dans l’estomac pendant la période d’échauffement.

« J’étais fébrile. Ça faisait longtemps que j’attendais ce moment-là. Je me sentais bien. Quand j’étais plus jeune, je regardais les Olympiques pendant le réchauffement. Maintenant, c’est moi qui étais sur la glace. Je pensais que j’aurais eu plus de distractions pour ce match parce que j’avais beaucoup de parents et amis dans les estrades, mais dans le feu de l’action, je n’ai pas eu le temps d’y penser tant que ça. »

Seul Pier-Olivier Lacombe a compté contre le gardien Zachary Bouthillier, fumant devant la cage des Saguenéens (2-2-0). Il a effectué 32 arrêts contre 30 pour Tristan Bérubé, à nouveau victime d’un bond capricieux sur le deuxième but du match de Justin Ducharme. Son dégagement par la bande a frappé une tige de la baie vitrée pour dévier dans le filet abandonné par le gardien des Olympiques (2-2-0).

« Le match a ressemblé à notre premier contre le Drakkar. Nous aurions pu prendre l’avance 3-0 après une période, mais leur gardien a fait des arrêts miraculeux pour les garder dans le match. Nous avons encore été victimes d’un but extrêmement chanceux, puis nos efforts n’ont été récompensés qu’en troisième période », a raconté l’entraîneur-chef des Olympiques, Éric Landry.

Ce dernier a remarqué que ses protégés ont un peu trop essayé le jeu parfait en fin de semaine.

« Nous avons des joueurs qui veulent faire des jeux. Nous ne voulons pas leur enlever ça, mais ils peuvent aussi créer des buts d’autres façons. La meilleure, c’est en tirant au filet pour aller chercher des retours et profiter du chaos. C’est un week-end où nous aurions aimé amasser quatre points. De la façon que nous sommes sortis dans les deux matches, nous aurions mérité mieux, mais dans les deux cas, nous n’avons pas été capables de garder la même énergie pendant 60 minutes. »

Simoneau sonné
Ailleurs dans la LHJMQ, Xavier Simoneau s’est retrouvé au centre des préoccupations de plusieurs partisans quand il a été plaqué sévèrement à la tête par Mikaël Robidoux des Remparts de Québec samedi soir.

Sonné, l’attaquant des Voltigeurs de Drummondville n’a pas bougé pendant de longues minutes. Il a quitté sur une civière pour ensuite passer la nuit en observation à l’hôpital. Robidoux a été suspendu indéfiniment pour son coup dans l’angle mort de l’ancien Intrépide.

Simoneau a eu son congé de l’hôpital dimanche. Les tests pour une commotion cérébrale se sont avérés négatifs.

+

L’Intépide blanchit les Vikings

Le gardien Nikolas Hurtubise a fait ce qu’il pouvait pour garder son équipe dans un match où ses Vikings de St-Eustache ont été dominés 42-15 au chapitre des tirs au but, mais il aurait fallu que ses coéquipiers marquent au moins un but. Andrew Belchamber l’a percé une première fois en deuxième période et Victor Barakett a ajouté le but d’assurance en troisième période pour mener l’Intrépide de Gatineau à un gain de 2-0 à St-Eustache dimanche après-midi. Alexandre Groleau a enregistré le jeu blanc pour les Gatinois. Plus de la moitié de sa poignée d’arrêts ont été effectués en troisième période. Après neuf matches, l’Intrépide (7-1-1) pointe au quatrième rang de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Les Vikings (3-5-1), ex-bête noire de la troupe de Martin Lafleur ont chuté au neuvième rang. En amassant une autre passe dans la victoire, Timothy Cousineau a porté son total de points à 11. Il partage le deuxième rang de la ligue parmi les défenseurs. L’espoir de l’Armada de Blainville-Boisbriand est également le meilleur compteur de l’Intrépide cette saison.

Deux victoires à l’arraché pour les 67’s

Les 67’s d’Ottawa ont complété leur premier week-end de trois matches en trois jours avec deux victoires à l’arraché samedi et dimanche à Owen Sound et Hamilton. Les deux fois, ils se sont imposés par des comptes de 4-3. Samedi, Austen Keating a préparé le but égalisateur de Quinn Yule et le but gagnant de Noel Hoefenmayer en toute fin de troisième période pour permettre aux 67’s (3-2-0) de revenir de l’arrière et vaincre l’Attack. Tye Felhaber et Kevin Bahl avaient été les autres marqueurs des visiteurs pendant que Nick Suzuki, un espoir du Canadien de Montréal, a enfilé un tour du chapeau dans la défaite. Devant le filet, la recrue Will Cranley a repoussé 41 rondelles pour remporter son premier match dès son premier départ dans la Ligue de l’Ontario (LHO). Dimanche, Tye Felhaber a enfilé son deuxième but du match à neuf secondes du début de la prolongation pour permettre aux siens de renverser les champions en titre de LHO à Hamilton. Jack Quinn et Lucas Peric ont inscrit leurs premiers buts de la saison dans ce deuxième gain consécutif. Cédrick Andrée a effectué 27 arrêts contre les Bulldogs.