La performance de Yakov Trenin a pesé lourd dans une victoire de 6-1 contre les Saguenéens.

Un retour à la maison bénéfique

Il n'y a rien de mieux qu'un retour à domicile pour reprendre de bonnes habitudes.
Bafoués 5-2 par les Voltigeurs à Drummondville mercredi dernier, les Olympiques ont su rebondir samedi devant quelque 2600 partisans au centre Guertin samedi. Menés par un Yakov Trenin avec le feu dans les yeux, ils ont eu raison des Saguenéens de Chicoutimi par la marque convaincante de 6-1. C'était la septième victoire consécutive des Olympiques au « Vieux Bob ».
« Nous ne nous étions pas présentés à Drummondville mercredi. Nous voulions démontrer que c'était une erreur de parcours. Chicoutimi a un bon club et il y a des chances que nous allons les retrouver pendant les séries éliminatoires. Cette victoire sera bonne pour notre confiance », a indiqué Trenin, qui a inscrit les deux premiers buts des siens samedi pour atteindre le plateau des 25 buts.
Le Russe de 19 ans a été particulièrement expressif après avoir donné l'avance 2-1 aux Olympiques en deuxième période. Son but compté à cinq contre trois est survenu quelques minutes après qu'il eût été victime d'un coup de bâton au visage, un geste resté impuni.
« Je voulais qu'ils en paient le prix. C'était un match très rude, surtout en première et deuxième période », a ajouté la première étoile de la rencontre avec sa soirée de trois points.
Buts sur l'attaque à cinq
Les Gatinois ont su tirer profit de l'indiscipline de leurs adversaires pour retrouver le chemin de la victoire. Ils ont notamment marqué trois fois sur neuf avantages numériques. Jeffrey Durocher et Shawn Boudrias ont aussi touché le fond du filet avec l'avantage d'un joueur sur la patinoire. D'ailleurs, Boudrias a imité Trenin en comptant deux buts dans la victoire.
« Les buts en avantage numérique nous ont donné des ailes, mais les deux buts de Shawn ont également aidé. C'est toujours bien d'avoir des buts des joueurs qui ne sont pas dans les deux premiers trios », a expliqué l'entraîneur-chef Éric Landry.
Devant le filet, Mathieu Bellemare a connu un deuxième bon départ consécutif à domicile contre les Saguenéens. En janvier, il avait été décoré de la première étoile dans un gain de 3-1. Cette fois, il n'a cédé qu'une fois, sur un tir de Dmitry Zhukenov pendant un avantage numérique. Il a repoussé les 30 autres tirs des visiteurs. En deux matches contre les « Sags » à domicile, il a effectué 66 arrêts sur 68 tirs. Il s'est vu décerner la troisième étoile samedi.
« Je ne pourrais pas dire (pourquoi j'ai du succès contre Chicoutimi). C'est une affaire d'équipe. Nous ne nous sommes pas cassé la tête avec des jeux compliqués. Nous sommes restés dans le système et l'indiscipline des Saguenéens nous a aidés », a expliqué le gardien qui fêtera ses 19 ans lundi.
Vitalii Abramov a scellé l'issue de la rencontre avec son 44e but de la saison dans un filet désert. Il a également ajouté une passe dans la victoire pour porter son total de points à 91, six de moins que le meneur de la LHJMQ, Tyler Boland.
Vitalii Abramov
Retour à ,500
Les Olympiques (28-28-4) sont revenus avec une fiche de ,500 après le gain contre les Saguenéens. Ils occupent toujours la 11e place du classement général, mais ils n'ont plus que deux points de retard sur les Remparts de Québec en 10e place. 
Les Gatinois tenteront d'étirer leur séquence victorieuse à domicile mercredi alors qu'ils recevront les Tigres de Victoriaville. Ils termineront leur semaine à Sherbrooke vendredi avant de prendre la route de l'Abitibi en milieu de semaine prochaine.
En bref
Deux en trois pour les 67's
Les 67's d'Ottawa ont profité d'un week-end occupé de trois matches en trois jours à domicile pour améliorer leur sort au classement de la Ligue de l'Ontario. Après avoir surpris les Generals d'Oshawa 3-2 vendredi, ils ont récidivé avec un gain de 5-4 en prolongation contre les Bulldogs de Hamilton samedi avant de s'incliner contre un adversaire plus à sa portée dimanche. Cette fois, les IceDogs du Niagara ont quitté la Place TD avec une victoire de 5-4.
Les 67's (22-30-6) occupent maintenant le 7e rang de leur conférence avec deux points d'avance sur Niagara et North Bay qui se battent pour le dernier poste qui donnera accès aux séries. Sasha Chmelevski a aidé la cause des siens samedi et dimanche en inscrivant trois points dans chacun des deux matches. Il a notamment marqué le but de la victoire en prolongation contre les Bulldogs. Austen Keating, Patrick White, Travis Barron et Kody Clark ont été les autres marqueurs samedi. Austen Keating a enchaîné avec un doublé contre les IceDogs dimanche. 
Les Flames éliminés
Ils étaient inactifs dimanche, mais les Flames de Gatineau ont vu une autre équipe mettre fin à leur saison dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Les Gatinois ont terminé leur saison avec une victoire importante jeudi dernier, mais ils détenaient un seul point d'avance sur les Rangers de Montréal-Est pour le dernier laissez-passer pour les séries éliminatoires. Les Rangers (16-28-5) avaient deux matches pour dépasser les Flames (15-28-6) ce week-end.
Ils ont échoué à leur première tentative vendredi, mais ils ont signé une victoire de 5-3 contre les Montagnards de Ste-Agathe dimanche pour devancer les Flames par un point au fil d'arrivée. Il aurait fallu une autre semaine au calendrier régulier à la troupe de Jean-François Lavergne pour continuer sa remontée au classement.
Le mauvais début de saison du club l'avait placé dans une situation précaire, mais l'arrivée du nouvel entraîneur-chef avait eu les effets escomptés. Les Flames se sont mis à gagner régulièrement. Ils ont rétréci l'écart qui les séparait des Rangers, parvenant même à les dépasser la semaine dernière, mais dans le dernier match de la saison, l'équipe montréalaise est venue mettre fin au rêve des Gatinois de participer aux séries pour la première fois depuis son retour à la LHJAAAQ.