Darien Kielb tient Mathieu Boucher en échec. Le capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda a été blanchi dimanche pendant que Kielb a récolté deux mentions d’aide pour compléter son week-end le plus productif en carrière dans la LHJMQ avec cinq points.

Un balayage qui fait du bien en Abitibi

Les Olympiques se sont cherchés tout le mois de janvier, mais l’équipe gatinoise a retrouvé son identité en Abitibi en fin de semaine en se tapant des victoires contre les Foreurs de Val-d’Or et les Huskies de Rouyn-Noranda.

Il y avait longtemps que les Olympiques n’avaient pas balayé un voyage dans le Nord-ouest québécois. Leurs victoires convaincantes de 5-0 contre les Foreurs samedi et de 5-2 contre les Huskies dimanche ont mis fin à une série de cinq revers consécutifs.

Dix buts marqués en Abitibi, voilà qui devrait remettre la troupe d’Éric Landry en confiance, d’autant plus qu’elle a limité ses adversaires à seulement deux buts. Tristan Bérubé a gardé les filets pendant les deux matches. Il en a profité pour inscrire son premier blanchissage de la saison.

« Nous avons connu un excellent week-end, a lancé Éric Landry qui avait assuré la semaine dernière que son équipe allait renverser la vapeur. Nos attaquants et nos défenseurs ont offert un effort constant dans les deux matches et Tristan Bérubé a fait les arrêts clés. »

D’ailleurs, malgré leur victoire de 5-2 contre les puissants Huskies dimanche, les Olympiques ont été dominés 30-23 au chapitre des tirs. Mais les visiteurs ont profité de l’absence des trois meilleurs défenseurs des Huskies pour placer quatre rondelles derrière l’excellent Samuel Harvey. Le dernier but, le premier de la saison de William Basque, a été compté dans un filet désert.

Will Thompson, l’ancien des Olympiques, a pour sa part été blessé vendredi dans un match contre les Foreurs. Il n’a pas pu affronter ses anciens coéquipiers dimanche.

Deux buts de Theede
Ce que Landry a apprécié dans les deux derniers matches, c’est de voir ses joueurs revenir à leurs bonnes habitudes.

« Ça faisait un bout que nous ne profitions pas de nos chances de marquer. En fin de semaine, nous l’avons fait. Ça nous a permis de créer du momentum. Nous sommes revenus aux jeux simples. Nous avons tiré au but et récupéré nos retours. Aujourd’hui, nous avons compté trois buts sur des retours de lancers. »

Dawson Theede a d’ailleurs profité de son passage à Rouyn-Noranda pour marquer ses deux premiers buts dans l’uniforme des Olympiques. Les deux fois, il a profité de son gabarit avantageux pour placer des retours dans le filet.

« On l’a vu affamé. On a aussi vu qu’il commençait à reprendre le rythme. Il avait passé six semaines sans jouer », a ajouté Landry.

À Val-d’Or, Theede avait récolté son premier point à son quatrième match avec les Olympiques.

Un autre qui a connu une belle fin de semaine, c’est le défenseur Darien Kielb, auteur de cinq points en deux matches. Contre les Huskies, il a préparé deux buts.

« Il a vraiment joué simplement. Il a lancé au filet et deux retours se sont retrouvés dans le but. Il n’a pas fait ses points en traversant la patinoire d’un bout à l’autre » a poursuivi l’entraîneur-chef des Olympiques.

Contre Val-d’Or, Kielb avait récolté un but et deux passes. Shawn Boudrias, Jeffrey Durocher et Charles-Antoine Roy ont aussi compté contre les Foreurs (18-28-4).

À part Theede et Basque, Alexandre Landreville et Shawn Boudrias (week-end de cinq points) ont aussi touché la cible contre les Huskies (30-13-8), vaincus pour la première fois en sept matches.

Les Olympiques (26-20-4) ont aussi signé une première victoire en cinq matches contre Rouyn-Noranda cette saison.

William Cyr et Justin Bergeron ont compté pour les locaux contre Tristan Bérubé.

Les Gatinois ont disputé le match de dimanche sans Maxim Trépanier, blessé au haut du corps dans la victoire à Val-d’Or.

« Il sera évalué rendu à Gatineau lundi. Je n’ai pas l’impression qu’il s’agit d’une blessure majeure », a indiqué Landry.

L'INTRÉPIDE FAIT LA VIE DURE AUX CANTONNIERS

Dans un programme double disputé à Magog ce week-end, l’Intrépide de Gatineau a été en mesure de faire le plein de confiance en arrachant une victoire à l’équipe de tête de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. 

Les Gatinois ont divisé les honneurs des deux rencontres en Estrie, se permettant même de mettre fin à une séquence de huit victoires de suite des Cantonniers samedi avec un gain de 5-3. 

Les locaux avaient pris les devants 2-0, mais quatre buts sans réplique sur six tirs en deuxième période ont replacé les visiteurs dans le siège du conducteur. 

Conor Frenette a amorcé la remontée avec deux buts, puis Joshua Préfontaine et Hendrix Lapierre ont aussi déjoué Rémi Poirier, un espoir des Olympiques de Gatineau. Connor Romain a inscrit le but d’assurance en troisième période pendant qu’Alexandre Groleau signait la victoire avec 24 arrêts. 

Dimanche, les Cantonniers ont savouré leur revanche quand Patrick Guay a brisé une égalité de 1-1 avec 11 minutes à faire au match. 

Cédric Chénier a été l’unique marqueur de l’Intrépide (23-15-1) dans ce match où Jérémie Lefebvre a été testé 25 fois. Le dernier but des Cantonniers (25-7-6) a été compté dans un filet désert. 

L’Intrépide terminera sa saison régulière vendredi à domicile.

LES 67'S SE DONNENT UN COUSSIN EN VUE DES SÉRIES

Il reste encore 18 matches à la saison régulière des 67’s d’Ottawa, mais ils ont pris une sérieuse option sur une place dans les séries éliminatoires de la Ligue de l’Ontario en revenant de l’arrière pour l’emporter 5-3 contre les Petes de Peterborough dimanche après-midi à la Place TD. 

Les 67’s (21-21-8) sont revenus à un dossier de ,500 en plus de prendre une avance de huit points sur les Petes au 9e rang de la conférence de l’Est. 

Installés au septième rang, les 67’s n’ont que trois points de retard sur les équipes qui se partagent le cinquième rang. La troupe d’André Tourigny n’a pas perdu en temps réglementaire à ses six derniers matches et peut donc améliorer son sort en vue du tournoi printanier. 

Dimanche, Sasha Chmelevski a atteint le plateau des 25 buts en comptant deux fois. Jacob Cascagnette, Mitchell Hoelscher (en désavantage numérique) et Tye Felhaber ont aussi déjoué Dylan Wells dans un match dominé 34-30 par les locaux au chapitre des tirs. 

Christopher Paquette, Zach Gallant et Nikita Korostelev ont trompé la vigilance d’Olivier Tremblay pour les Petes (18-27-6), qui menaient 3-2 après deux périodes.