Tyler Boivin a débuté sa carrière dans la LHJMQ avec les Tigres de Victoriaville. Avant Noël, il a été échangé aux Olympiques de Gatineau.
Tyler Boivin a débuté sa carrière dans la LHJMQ avec les Tigres de Victoriaville. Avant Noël, il a été échangé aux Olympiques de Gatineau.

Tyler Boivin motivé d’affronter les Tigres samedi

Les Tigres de Victoriaville lui ont donné sa première chance dans la LHJMQ. Tyler Boivin en sera toujours reconnaissant, mais le Franco-Ontarien de Rockland a été échangé aux Olympiques de Gatineau avant Noël et s’apprête à affronter son ancien club pour la première fois à Guertin samedi soir.

Il n’en peut plus d’attendre.

«J’ai hâte d’être dans la face de mes anciens coéquipiers. J’ai beaucoup d’amis dans ce groupe, mais ils sont devenus des adversaires. Je ne dois pas changer ma game à cause de ça. Je suis sûr qu’ils seront prêts. Ça se peut que Louis (Robitaille, l’entraîneur-chef) me tire la pipe durant le match, mais ça va être le fun. Ce match est une grosse source de motivation pour moi. Tu veux toujours aller chercher les deux points contre ton ancien club», a dit celui qui a inscrit trois points en six matches avec les Olympiques en plus de faire grandir ses coéquipiers d’un pouce ou deux sur la patinoire.

Attaquant de 19 ans, Boivin était arrivé à la croisée des chemins avec les Tigres où il se remettait à peine d’une mononucléose qui l’a tenu à l’écart du jeu pendant deux mois. À Gatineau, il obtient un nouveau départ dans un club qui avait besoin de sa robustesse.

«Les Tigres m’ont acquis comme agent libre et m’ont donné tous les outils pour réussir, mais j’ai été malade cette année et ils avaient d’autres plans. Ils ont déjà de bons joueurs d’habiletés et ils voulaient prendre un virage jeunesse. La pause de Noël m’a permis de revenir à la pleine santé. Je suis retourné dans le gymnase et j’ai pris confiance dans ma game

Le duel contre les Tigres arrive à point parce qu’ils représentent le premier club à rattraper au classement de la conférence de l’Ouest de la LHJMQ.

«Ils sont juste devant nous. C’est un match important. Une victoire ferait du bien aux gars dans la chambre et surtout pour moi. J’aimerais prouver aux Tigres que j’ai ma place dans la ligue et que je peux jouer n’importe où. J’ai plus de temps de glace ici. À Victo, en raison de mon rôle restreint, j’étais plus nerveux à l’idée de faire des erreurs. Ici, je fais ce que j’ai à faire et j’apporte une dimension physique qui manquait avec mon arrivée et celle de (Vincent Martineau). Je serai toujours là pour défendre mes coéquipiers.»

Les Tigres (14-19-8) ont neuf points d’avance sur les Olympiques (12-24-3) au classement. Les Gatinois vont ensuite accueillir l’Armada de Blainville-Boisbriand dimanche au «Vieux Bob».

+

L'INTRÉPIDE DÉBUTE 2020 AVEC UNE VICTOIRE

L’Intrépide de Gatineau a amorcé l’année 2020 sur une bonne note en soutirant une victoire de 4-2 au Rousseau Royal de Laval-Montréal au Complexe Branchaud-Brière vendredi soir.

Marc-Olivier Racine-Roy a dirigé l’attaque gatinoise avec deux buts.

Andrew Belchamber et Jacob Santerre ont ajouté un but et  une passe chacun pendant que Vincent Maisonneuve a amassé deux passes.

L’Intrépide (15-12-1)  recevra les Vikings de St-Eustache samedi après-midi.