Le directeur des opérations hockey des Olympiques de Gatineau, Alain Sear, a monnayé ses meilleurs vétérans afin de faire le plein de choix au repêchage et de jeunes joueurs prometteurs depuis trois semaines.

Terminées, les ventes de liquidations chez les Olympiques

Malgré ses efforts pour ajouter un jeune vétéran à son attaque ou à sa défensive, Alain Sear n’a pas été en mesure de conclure un marché dimanche au dernier jour de la période des transactions dans la LHJMQ.

Le directeur des opérations hockey des Olympiques de Gatineau a bel et bien échangé un dernier joueur quand il a envoyé le défenseur offensif Pier-Olivier Lacombe aux Remparts de Québec en échange d’un choix de quatrième ronde, mais en réalité, il n’a fait que récupérer le choix qu’il avait donné pour obtenir Braeden Virtue des Remparts la semaine dernière.

« Cet échange s’est fait la semaine dernière, mais parce que David Aebischer était encore au Championnat mondial junior, nous avions encore besoin de défenseurs ici », a expliqué Sear lors de son bilan au centre Guertin devant les membres des médias et une dizaine de partisans qui ont pu poser des questions pertinentes.

Gabriel Bilodeau, l’autre gros morceau qui aurait pu changer d’adresse à la dernière minute, est quant à lui rester à Gatineau. Âgé de 20 ans, il aura disputé quatre saisons et demie chez les Olympiques, qui l’avaient obtenu aux Fêtes lorsqu’il avait 16 ans.

« Il y avait de l’intérêt pour lui, mais il était plus utile à notre équipe que le prix qu’on voulait nous payer. Il va aider au développement de nos jeunes défenseurs comme Alex Breton l’avait fait l’an dernier », a lancé Alain Sear.

Dans une reconstruction complète, les Olympiques ont échangé six vétérans et un choix de quatrième ronde au cours des dernières semaines pour faire place à cinq nouveaux jeunes joueurs, deux choix de première ronde et un autre de deuxième ronde.

Sont partis : le capitaine Jeffrey Durocher, les meilleurs compteurs Shawn Boudrias et Maxim Trépanier, le gardien numéro un Tristan Bérubé, les défenseurs Pier-Olivier Lacombe et Alexis Girard.

Sont arrivés : Mathieu Bizier, William Dagenais, Ben Allison, Émile Hegarty-Aubin et Braden Virtue, tous des joueurs de 17 ans et moins.

Pour un troisième temps des Fêtes consécutif, les Olympiques ont liquidé leurs meilleurs vétérans, mais foi d’Alain Sear, les temps difficiles achèvent.

« Ce que nous venons de faire, nous aurions dû le faire il y a deux, trois ou quatre ans. Il faut vivre avec aujourd’hui. Je ne veux plus revivre cela. Nous avons maintenant plusieurs bons jeunes espoirs ainsi que plusieurs hauts choix au repêchage pour nous assurer une stabilité à long terme. »

Alain Sear compte bien profiter de ses six choix de première ronde dans les deux prochains repêchages pour construire les bases solides d’une équipe championne.

« Il faudra bien repêcher et bien développer le talent de nos jeunes pour pouvoir les garder. L’objectif n’est pas de gagner juste une ou deux rondes en séries éliminatoires. Nous voulons un championnat. Nous avons un bon modèle à suivre. L’autre soir, les Huskies de Rouyn-Noranda avaient 19 joueurs qu’ils ont repêchés dans leur alignement. Bien repêcher, ça ajoute à la stabilité d’une équipe. »

L’avenir à moyen et long terme semble prometteur à Gatineau. À court terme, Alain Sear a demandé aux partisans de faire preuve de patience.

« L’objectif n’est pas de gagner une ronde des séries cette année. Nous voulons donner du millage à nos jeunes en les plaçant dans toutes sortes de situations pour avoir des réponses à nos questions. Au prochain camp d’entraînement, il y aura moins de points d’interrogation. Nous saurons ce qu’ils peuvent nous donner. Disons les vraies choses. Ça va être difficile certains soirs comme samedi (défaite de 4-1 contre le Titan, le pire club de la LHJMQ), mais nous aurons une équipe travaillante et prometteuse. Nous voyons la lumière au bout du tunnel. Nous allons bientôt donner à nos partisans l’équipe qu’ils méritent. »

Sear a ajouté qu’il aimerait voir son club jouer pour ,500 dès la saison prochaine.