Avec un camp éclair où il n’aura qu’une semaine pour former son équipe, Louis Robitaille compte évaluer les joueurs des Olympiques dès le moment où ils vont franchir la porte le 30 août prochain.
Avec un camp éclair où il n’aura qu’une semaine pour former son équipe, Louis Robitaille compte évaluer les joueurs des Olympiques dès le moment où ils vont franchir la porte le 30 août prochain.

Six matches hors-concours pour les Olympiques

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Le temps où les camps d’entraînement servaient à remettre les hockeyeurs en forme est révolu.

La culture a changé. Les joueurs ont pris l’habitude de se présenter à leurs camps dans leur forme optimale. Il faudra que ce soit encore plus vrai pour les joueurs des Olympiques de Gatineau cette saison.

Dimanche, le 30 août, 34 joueurs vont se rapporter au nouvel entraîneur-chef Louis Robitaille. Deux jours plus tard, le 1er septembre, ils sauteront sur la patinoire de l’aréna Baribeau pour affronter l’Armada de Blainville-Boisbriand dans un premier match hors-concours.

Et contrairement aux autres années où ce sont surtout des recrues qui s’affrontaient, les deux clubs aligneront déjà des vétérans dès le départ en raison du nombre restreint de joueurs à tous les camps d’entraînement des équipes de la LHJMQ.

«Avec la date de l’ouverture du camp qui a été repoussée, tout est compressé. Nous avons une semaine pour former l’équipe. Le camp sera difficile. Il y aura des journées à horaire double (entraînement suivi d’un match). Dès que les joueurs vont franchir la porte, ils seront déjà en évaluation», a d’abord expliqué Louis Robitaille.


« Il y a des joueurs qui désirent avoir des rôles accrus. Je suis ouvert à ça. »
Louis Robitaille

Ce dernier compte profiter des trois matches préparatoires de la première semaine pour réduire ses effectifs à moins de 25 joueurs. Chaque joueur aura l’occasion de disputer au moins un de ces matches en plus de participer à deux duels intra-équipe les 31 août et 2 septembre.

«Ça va aller vite. C’est notre nouvelle réalité. Il faut faire avec. Je m’attends à un camp ultra compétitif. Les 34 joueurs auront une chance de mériter un poste. Ils pourront nous forcer la main. Je m’attends à une intensité élevée dès le départ. Les vétérans vont jouer dans le premier match. Comme nouveau venu, je vais me servir de tous ces matches pour apprendre à connaître les joueurs. Il y a des joueurs qui désirent avoir des rôles accrus. Je suis ouvert à ça. Ce sera à eux de me le démontrer», a ajouté Robitaille, qui a déjà une bonne idée de ses alignements pour les deux premiers matches contre l’Armada.

En tout, six matches hors-concours sont à l’horaire pour les Olympiques, trois à domicile à l’aréna Baribeau et trois sur la route. Les Gatinois vont se mesurer à l’Armada, au Phoenix de Sherbrooke et aux Voltigeurs de Drummondville à deux reprises dans des séries aller/retour. Le calendrier préparatoire va se terminer le 26 septembre.

Contrairement aux dernières années, il n’y aura pas de parties contre les 67’s d’Ottawa. D’abord parce qu’il est impossible de traverser la frontière pour jouer contre des équipes d’une autre province et ensuite parce que les 67’s ne commenceront pas leur saison avant le 1er décembre dans la Ligue de l’Ontario.

L’ouverture de la saison 2020-21 doit se faire le 1er octobre. L’horaire complet de la saison régulière n’a pas encore été dévoilé. La ligue espère pouvoir effectuer ce travail et le rendre public d’ici la fin de la semaine.