Les Olympiques vont échanger leur capitaine Charles-Antoine Roy au Phoenix de Sherbrooke.
Les Olympiques vont échanger leur capitaine Charles-Antoine Roy au Phoenix de Sherbrooke.

Roy passe au Phoenix, Jones à l’Océanic

Les Olympiques ont retrouvé le chemin de la victoire après la pause de Noël.

Leur heureuse séquence a pris fin à Québec dimanche, mais pour accéder aux séries éliminatoires, il faudra trouver une autre formule.

Après le match de dimanche, Le Droit a appris que les Olympiques devront travailler avec un coefficient de difficulté un peu plus élevé pour se frayer un chemin dans les séries. Selon nos informations, les Gatinois vont échanger leur capitaine Charles-Antoine Roy au Phoenix de Sherbrooke et le gardien Creed Jones à l’Océanic de Rimouski lundi, date limite pour effectuer des transactions dans la LHJMQ.

À LIRE AUSSI : Fin d’une bonne séquence pour les Olympiques

Le directeur des opérations hockey, Marc Saumier, n’a pas pu confirmer ou infirmer les informations du Droit, mais selon des sources sûres, les Olympiques n’ont pas pu résister à l’offre du Phœnix. Pour soutirer un produit local aux Olympiques, Sherbrooke va donner un choix de première ronde en 2022, des choix de quatrième et de huitième rondes en 2020 ainsi que l’attaquant Samuel Fortier de l’Intrépide de Gatineau.

Quant à Creed Jones, il va rapporter un choix de deuxième ronde en 2021 aux Gatinois. Ce dernier sera l’adjoint de Colten Ellis dans le club d’Alexis Lafrenière. En ce moment, l’Océanic perd de précieux points au classement parce que Ellis est blessé depuis plusieurs semaines. La date de son retour au jeu demeure inconnue. Jones, 19 ans, pourra monter la garde en attendant son retour. Il est capable de travailler dans le rôle d’un gardien numéro un.

C’est la deuxième fois en deux ans que l’Océanic vient piger à Gatineau pour obtenir du soutien devant le filet. Tristan Bérubé avait terminé l’année dans le Bas-St-Laurent l’an dernier.

Chez les Olympiques, Marc Saumier avait toujours indiqué que Charles-Antoine Roy n’était pas à échanger à moins d’obtenir une offre exceptionnelle. Il faut croire qu’il a été séduit par le dépôt d’un choix de première ronde en retour de ce simple joueur invité au camp des Olympiques en 2016.

Une ou deux coupes ?

Devenu meilleur compteur des Olympiques, Roy totalisait 22 buts et 37 points en 37 matches. Attaquant ultra rapide, il était le cœur et l’âme du club en plus d’être un joueur local, fier de porter les couleurs des Olympiques.

À 20 ans, il aura l’occasion de gagner une coupe du Président et peut-être même une coupe Memorial en se joignant à l’équipe numéro un au Canada.

Le Phœnix avait dépêché son directeur général adjoint Jean Gagnon aux derniers matches des Olympiques. Roy avait impressionné en marquant des buts dans chacun de ses cinq derniers matches.

Quant à Creed Jones, son dernier match avec les Gatinois aura été une victoire de 4-1 vendredi à Shawinigan. Obtenu des 67’s d’Ottawa en 2017, l’Ontarien de 19 ans avait une fiche de trois victoires et 13 défaites cette saison. Il montrait une moyenne de 3,69 buts alloués par match avec un pourcentage d’arrêt de ,891. Il a notamment vaincu l’Océanic à Rimouski le 9 novembre dans un match où les Olympiques avaient été dominés 36-17 dans les tirs au but.