Alexandre Alain a profité du match contre son ancienne équipe pour atteindre le plateau des 30 buts cette saison.

Rossés par l’Armada

Les Olympiques de Gatineau ont encaissé un quatrième revers consécutif. Le score n’a pas été trop flatteur. Ils ont été rossés 8-3, dimanche, par l’Armada de Blainville-Boisbriand.

L’entraîneur-chef Éric Landry tient à préciser certaines choses. La journée de son équipe n’a pas été aussi désastreuse que le score l’indique au Centre d’excellence Sports Rousseau.

« On affrontait une des meilleures équipes de la ligue. La première période a été serrée. Nous avons été dominés 10-9 au chapitre des tirs au but », a-t-il commencé.

Au premier entracte, son équipe tirait pourtant de l’arrière par trois buts...

« Ils ont marqué quatre buts durant la première période, grâce à quatre tirs très bien cadrés. Quatre tirs décochés pour marquer des buts », réagit-il.

À mi-chemin, durant cette période, Landry a choisi de retirer son gardien partant Tristan Bérubé. Le jeune homme qui a complètement dominé la Ligue de hockey junior majeur du Québec dans la première moitié de la saison avait laissé passer trois des sept premiers tirs dirigés vers lui.

Il n’était pas à blâmer, assure le coach.

« Je voulais surtout provoquer quelque chose chez nos joueurs. Je savais qu’on était encore dans la game. Je voulais nous aider à repartir sur des bases nouvelles. »

La stratégie a fonctionné partiellement. Bérubé est revenu dans le match au début de la deuxième période. Les Olympiques ont réussi à s’approcher de l’Armada.

À un certain moment, c’était 4-3.

L’Armada a explosé, marquant quatre buts de plus dans les 15 dernières minutes de jeu.

L’ancien attaquant des Olympiques Alexandre Alain a connu un match de trois points. Il en a profité pour atteindre le plateau des 30 buts cette saison.

Ses partenaires de jeu Alex Barré-Boulet et Drake Batherson ont inscrit respectivement trois et deux points dans la victoire.

Pier-Olivier Lacombe, Maxim Trépanier et Jeffrey Durocher ont marqué pour Gatineau.

« Nos joueurs qui travaillent toujours fort ont encore une fois travaillé fort, mais j’aimerais que nos attaquants de top-6 fassent mieux », commente Landry.

DÉJÀ VU POUR LES 67'S

Les 67’s d’Ottawa ont aussi connu un week-end frustrant, puisqu’ils ont subi deux revers en prolongation, samedi et dimanche,

Dans les deux cas, ils ont réussi à combler un déficit de deux buts avant de s’incliner en surtemps.

Dimanche, à Oshawa, Austen Keating, Tye Felhaber et Graeme Clarke ont inscrit les buts des perdants. Olivier Tremblay a stoppé 33 rondelles.