Robert-Guertin: l’évaluation du CISSSO terminée, les Olympiques ignorés

Catherine Morasse
Catherine Morasse
Le Droit
Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a terminé ses évaluations pour trouver un site d’hébergement d’urgence aux sans-abri de Gatineau, a annoncé l’établissement de santé vendredi, mais le président des Olympiques de Gatineau, Norm MacMillan, déplore que le club de hockey ait encore été ignoré.

« Cette étude nous a permis d’identifier d’autres sites potentiels qui n’avaient pas été évalués antérieurement. L’Aréna Robert Guertin faisait également partie de cette analyse et a été évaluée au même titre que les autres endroits ciblés », indique le CISSSO, sans révéler l’emplacement choisi.

Ni l’échéancier pour faire déménager les usagers de l’actuel Centre Robert-Guertin, ni la date à laquelle les Olympiques de Gatineau pourraient retrouver l’aréna n’ont été communiqués.

Cette période d’évaluation de dix jours a suivi le plus récent chapitre dans la saga du centre d’hébergement d’urgence à l’aréna Robert-Guertin. Il y a deux semaines, le CISSSO a annoncé vouloir prolonger d’un an la mission de l’amphithéâtre sportif de l’Île-de-Hull — mais cette décision a reçu une forte opposition du club de hockey junior majeur des Olympiques, censé retrouver sa maison à la fin du mois d’août.

Le président des Olympiques de Gatineau, Norm MacMillan

Encore une fois, « si une décision a été prise, nous n’avons pas été consultés, se désole Norm MacMillan. Nous avons le bail et nous n’avons aucun mot à dire. Nous devrions faire partie des plans, mais nous ne sommes informés de rien. » 

Le CISSSO a déposé son rapport d’analyse au ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, ainsi qu’au maire de Gatineau. 

Les détails techniques et financiers du dossier sont complétés dans les prochaines semaines.