Tristan Bérubé a récolté la troisième étoile d’une victoire de 4-2 des Olympiques à Saint-Jean dimanche.

Rien n’arrête les Olympiques

Finalement, les Olympiques de Gatineau n’étaient pas le club d’un seul joueur.

L’échange de Vitalii Abramov semble même les avoir fouettés. Avec lui, les Olympiques avaient maintenu une fiche de 9-7-0, mais grâce à un voyage parfait de trois victoires dans les Maritimes en fin de semaine, le dossier des Gatinois sans le joueur le plus utile de la LHJMQ est maintenant de 7-2-2.

Les Olympiques (17-10-4) ont profité de victoires au Cap-Breton, Charlottetown et Saint-Jean pour accéder au huitième rang du classement général de la LHJMQ.

Samedi à Charlottetown, le gardien Mathieu Bellemare a obtenu la première étoile grâce à ses 31 arrêts dans un gain de 3-1. Pier-Olivier Lacombe, Anthony Beauchamp et Mitchell Balmas ont trouvé le fond du filet dans la victoire, qui a toutefois coûté cher aux visiteurs puisque Shawn Boudrias a été expulsé (puis suspendu indéfiniment) pour avoir « plaqué dans la bande » un joueur qui a été blessé sur la séquence.

L’attaquant de premier trio n’était donc pas de la partie à Saint-Jean dimanche où les Sea Dogs avaient pris les devants 2-1 en troisième période, mais des buts tardifs d’Alex Breton et d’Alec Malo en avantage numérique ont renversé la vapeur. Giordano Finoro a ajouté le but d’assurance dans un filet désert. Mitchell Balmas avait ouvert la marque pour les Gatinois à l’aide de son 20e but de la saison en première période.

Anthony Boucher et William Poirier ont répliqué pour les Sea Dogs, privés de Joe Veleno, échangé aux Voltigeurs de Drummondville vendredi.

Fort d’une cinquième victoire consécutive et d’un neuvième match de suite avec au moins un point, l’entraîneur-chef Éric Landry avait l’air plutôt détendu malgré le voyage de 12 heures d’autocar qui attendait son équipe dans la nuit de dimanche à lundi.

« Nous jouons de la bonne façon. Nos joueurs sont prêts à faire les bonnes choses pour aller dans la bonne direction. Nous avons limité les erreurs majeures le plus possible et nous avons profité de nos chances de marquer. Aujourd’hui, nous avons fait preuve de beaucoup de caractère pour revenir de l’arrière en troisième période à la fin d’un long voyage. Et puis, nos gardiens continuent de nous mettre en confiance. »

Défaites des 67’s

Pendant que les Olympiques traversent leurs meilleurs moments de la saison, c’est tout le contraire pour les 67’s d’Ottawa qui ont perdu leurs trois matches du week-end. En s’inclinant huit fois à leurs neuf derniers duels, ils ont glissé au quatrième rang de leur division.

Après un revers de 3-0 aux mains des Ice Dogs du Niagara samedi, les 67’s se sont inclinés 4-3 en fusillade face aux Wolves de Sudbury à la Place TD dimanche. 

Peter Stratis, Kody Clark et Tye Felhaber ont compté pour les locaux, qui se préparent justement à affronter les Olympiques dans un match en plein air dimanche prochain.