Maxim Trépanier reçoit des félicitations après avoir marqué son premier but dans l’uniforme des Olympiques.

Retour sur le sentier de la victoire

Vaincus pour la première fois en 11 matches au dernier jour du calendrier de l’année 2017, les Olympiques de Gatineau n’ont pas lésiné avant de reprendre leurs bonnes habitudes.

Les nouveaux venus Maxim Trépanier et Chris McQuaid ont brisé la glace en obtenant leurs premiers points dans l’uniforme gatinois dans un gain de 5-2 contre les Foreurs de Val-d’Or au centre Robert-Guertin mercredi soir. 

Le premier a atteint le plateau des 10 buts pendant un avantage numérique et il a aussi ajouté une passe sur l’un des deux buts de Shawn Boudrias. Le deuxième a préparé le premier but du match d’Anthony Beauchamp dès la deuxième minute de jeu.

Le capitaine Alex Breton a ajouté sa touche personnelle à cette 23e victoire de la saison en fournissant trois passes. Alec Malo a complété la marque pour les Olympiques (23-11-4) contre le jeune gardien de 16 ans Jonathan Lemieux, qui est devenu le gardien numéro un des Foreurs à la suite de la transaction qui a envoyé l’excellent Étienne Montpetit (20 ans) aux Tigres de Victoriaville mardi.

Lemieux n’était pas la seule recrue de 16 ans dans l’alignement des Foreurs (15-20-3) qui ont échangé quelques-uns de leurs meilleurs joueurs au cours des derniers jours.

Mercredi soir, ils étaient sept joueurs de 16 ans pour affronter les Olympiques ! Inutile de dire que les 1873 spectateurs ont assisté à un duel inégal, surtout lors des deux premières périodes où les locaux menaient 33-12 au chapitre des tirs, mais les visiteurs ont repris du poil de la bête en dominant les Olympiques 18-7 dans les lancers au troisième tiers.

Yan Dion et Adam Cheezo ont profité du laisser-aller des Gatinois pour enfin déjouer Tristan Bérubé dans cette période soporifique.

Trépanier content

Maxim Trépanier s’est dit heureux de mettre son premier but avec sa nouvelle équipe de côté, mais il n’allait pas en perdre son sommeil s’il avait dû attendre plus longtemps.

« Je suis content, mais je ne me faisais pas de stress pour ça. Je savais que ça allait venir. Je joue avec de bons joueurs et je suis bien entouré en avantage numérique aussi. Si ça avait été plusieurs matches sans compter, j’aurais eu plus hâte, mais à mon deuxième match, c’est bien. »

L’ancien de l’Océanic de Rimouski dit avoir déjà développé une certaine chimie avec Anthony Gagnon, Shawn Boudrias et Jeffrey Durocher. « Anthony, je joue avec lui depuis que je suis jeune. C’est facile de jouer avec lui. Je le comprends. Shawn Boudrias est un autre joueur de talent et Jeffrey Durocher travaille tellement fort qu’il produit de belles choses. »

Le capitaine Alex Breton savait quant à lui que le match contre les Foreurs pouvait représenter un piège à la fin d’une longue séquence victorieuse.

Breton pense rester

« Il leur manquait leurs trois meilleurs joueurs. Avec toutes les transactions qu’ils ont effectuées, il y avait plusieurs jeunes joueurs sur la glace et ça paraissait », a dit celui qui assurait ne pas être inquiet à quelques jours de la date limite des transactions dans la LHJMQ.

« Ça fait partie du hockey junior. Je me concentre sur mon jeu. Les rumeurs de transactions ne m’affectent pas vraiment. De toute façon, je pense que je suis ici pour de bon. »

De son côté, l’entraîneur-chef Éric Landry a aimé la concentration et l’exécution de ses joueurs dans les deux premières périodes.

« Nous avons bien fait les choses en les gardant les plus simples possible. Nous étions concentrés à la tâche. En troisième période, j’ai senti les joueurs essayer de faire de beaux jeux. Ç’a créé des revirements et ils ont pu prendre de bons tirs de qualité. »

Après seulement deux matches, Landry dit voir un excellent joueur de hockey en Maxim Trépanier.

« Il est intelligent. Il fait les bons jeux en prenant de bonnes décisions avec et sans la rondelle. Quant à Breton, il est directement relié à nos succès cette année. Il est sous-estimé dans la ligue, mais très apprécié ici. Il porte le “C” avec fierté. C’est le plus important. »

Le défenseur Lampron arrive, Will Thompson sur son départ...

Le dernier match des Olympiques avant la date limite des transactions a été disputé mercredi soir au centre Robert-Guertin.

Quand ils se rendront à Rouyn-Noranda pour leur prochain duel samedi, ils pourraient devoir livrer un passager aux Huskies. Selon trois sources jointes par Le Droit, Will Thompson, 20 ans, sera échangé d’ici midi samedi, mais le marché pourrait se conclure aussitôt que jeudi matin.

Le vétéran défenseur devrait rapporter un bon choix au repêchage (possiblement un choix de deuxième tour) et un prolifique attaquant de 17 ans qui évolue présentement dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Très fiable dans toutes les phases du jeu, Thompson a dû être sacrifié pour faire de la place à l’attaquant Dawson Theede, devenu le quatrième joueur de 20 ans des Olympiques quand ceux-ci l’ont acquis du Titan d’Acadie-Bathurst contre Mitchell Balmas.

Blessé, Theede n’a pas encore joué chez les Olympiques. Son retour au jeu pourrait se faire le 12 janvier contre les 67’s d’Ottawa. Thompson a récolté 17 points en 37 matches cette saison et il a été le plus solide défenseur du club avec Alex Breton.

Pour compenser sa perte, les Olympiques ont confirmé qu’ils avaient acquis les services du défenseur Vincent Lampron du Phoenix de Sherbrooke mercredi soir.

Âgé de 19 ans, il serait un défenseur à caractère défensif qui limite les erreurs en gardant un jeu simple, mais efficace. L’ancien des Estacades de Trois-Rivières a inscrit deux buts et ajouté trois passes en 39 matches cette saison. Il fait 6’0’’ et 180 livres et sera un candidat pour être un des trois joueurs de 20 ans des Olympiques la saison prochaine. Né en décembre, il vient tout juste de célébrer son 19e anniversaire.

Toujours pendant le match contre les Foreurs mercredi, le directeur des opérations hockey des Olympiques, Alain Sear, a avancé que l’équipe avait lancé la serviette dans sa tentative d’attirer l’attaquant slovaque Samuel Bucek à Gatineau. L’ancien des Cataractes de Shawinigan a connu un spectaculaire tournoi au Championnat du monde junior, mais il se dit bien là où il est avec le Steel de Chicago dans la USHL.