Vsevolod Gaidamak a été le premier joueur sélectionné par les 67’s d’Ottawa au repêchage européen de la Ligue canadienne. Il a été un des meilleurs joueurs russes au Défi mondial des moins de 17 ans.
Vsevolod Gaidamak a été le premier joueur sélectionné par les 67’s d’Ottawa au repêchage européen de la Ligue canadienne. Il a été un des meilleurs joueurs russes au Défi mondial des moins de 17 ans.

Repêchage européen: les 67’s roulent des dés

Les 67’s d’Ottawa ont été parmi les derniers à piger dans le bassin des joueurs européens au repêchage de la Ligue canadienne de hockey (LCH) mardi, mais ça ne les a pas empêchés d’essayer de frapper des coups de circuit.

Ils voulaient des joueurs d’impact. Ils ont donc pris des risques calculés. Au 49e rang de la séance, ils ont repêché un attaquant russe de 17 ans. Vsevolod Gaidamak a inscrit sept points en six matches au dernier Défi mondial des moins de 17 ans. Il est également un bon espoir du repêchage 2021 de la LNH.

Avec le tout dernier choix de la séance de sélection des joueurs européens, ils ont roulé les dés en sélectionnant le Finlandais Kasper Simontaival. Âgé de 18 ans, il est le 21e meilleur espoir européen du repêchage 2020 selon le Centre de recrutement de la LNH, mais il est déjà sous contrat avec son club de Tappara où il doit faire ses débuts professionnels en 2020-21.

«Nous sommes contents dans la mesure où nous avons repêché deux joueurs que nous aimons et qui auraient un impact dans notre club et dans notre ligue. L’affaire, c’est que nous ne sommes pas sûrs que nous les aurons tous les deux», a expliqué André Tourigny, entraîneur-chef et vice-président des opérations hockey des 67’s.

Vsevolod Gaidamak est un centre de 6’0’’ et 187 livres qui peut aussi jouer à l’aile. Il a récolté 24 points en 15 matches avec le Spartak de St-Petersburg U17 la saison dernière.

Kasper Simontaival a été le dernier joueur sélectionné mardi. Il doit faire le saut chez les professionnels en Finlande la saison prochaine.

«Des deux joueurs repêchés, c’est celui qui a démontré le plus d’ouverture à venir. C’est la même situation qu’avec Marco Rossi à l’époque où nous l’avions sélectionné. Il avait fallu le convaincre. Comme Rossi, Gaidamak est bon dans les deux sens de la patinoire. Il est fort physiquement. Il ne fait rien de spectaculaire, mais il est efficace, il a un beau potentiel et il est difficile à affronter», a ajouté Tourigny.

Quant à Simontaival, Tourigny pense qu’il pourrait être repêché dans les deux premières rondes du prochain repêchage de la LNH. À 17 ans, il a amassé 57 points en 48 matches avec son équipe U20 de Tappara.

«Il fait 5’9’’, mais il joue bien plus gros que ça. C’est un gars qui travaille sans relâche. Il est agile. Il a un bon tir. Il travaille fort offensivement. Il va jouer pour son équipe nationale au prochain Championnat du monde. Même chose pour Gaidamak.»

En principe, Simontaival devrait commencer la prochaine saison chez les professionnels à Tappara.

«Il a un contrat professionnel. Il devrait donc commencer la saison avec son club, mais s’il juge que son rôle n’est pas adéquat là-bas, il a démontré une ouverture pour venir nous rejoindre», a conclu Tourigny.