Après trois saisons avec les 67’s d’Ottawa, Nikita Okhotyuk (28) passera chez les professionnels. Il a été un choix de deuxième ronde des Devils du New Jersey en 2019.
Après trois saisons avec les 67’s d’Ottawa, Nikita Okhotyuk (28) passera chez les professionnels. Il a été un choix de deuxième ronde des Devils du New Jersey en 2019.

Repêchage européen: deux joueurs d’impacts visés par les 67’s

Sur papier, les 67’s d’Ottawa attendront une éternité avant de sélectionner un premier joueur au repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH) mardi.

Parce qu’ils ont occupé la tête du classement de la LCH la saison dernière, ils devaient parler aux 57e et 117e rangs pour tenter de trouver des remplaçants à son dynamique duo de joueurs européens des deux dernières saisons.

Marco Rossi devrait être un des premiers joueurs sélectionnés au repêchage 2020 de la LNH. Il a été le champion compteur de la LCH la saison dernière. Il sera prêt à passer au prochain niveau à 19 ans. Le défenseur Nikita Okhotyuk a déjà signé son contrat avec les Devils du New Jersey et il amorcera sa carrière professionnelle la saison prochaine.

En réalité, l’attente sera un peu plus courte au premier tour et encore moins longue au deuxième tour. Dix équipes de la LCH ont l’intention de passer leur tour avant le choix des 67’s parce qu’ils misent déjà sur deux joueurs européens, le maximum permis. Les 67’s devraient donc parler au 47e rang mardi. Avant leur choix de deuxième tour, 41 autres équipes vont aussi passer leur tour. Ils devraient donc avoir le 68e choix de la séance.


« Pour moi, dans ce repêchage, il n’y a pas de différence entre le 35e et le 57e choix. Le repêchage européen, c’est une question de contacts et de relations avec les agents. »
André Tourigny

Même si c’est tard pour réclamer un joueur ciblé, l’entraîneur-chef André Tourigny pense que les 67’s pourront miser sur deux joueurs d’impact dans ce repêchage.

«Pour moi, dans ce repêchage, il n’y a pas de différence entre le 35e et le 57e choix. Le repêchage européen, c’est une question de contacts et de relations avec les agents. Nous avons établi une liste de 25 joueurs que nous aimons. Nous avons été gâtés dans les dernières années. Ça va être difficile, au 47e rang, de trouver des joueurs comme Marco Rossi ou Nikita Okhotyuk (ils ont été repêchés aux 15e et 16e rangs), mais nous croyons pouvoir repêcher des joueurs d’impact. Nous regardons dans plusieurs directions.»

Tourigny n’a pas vraiment voulu dévoiler son jeu, mais il pouvait au moins dire que son club ne repêcherait pas de gardien.

«Nous avons Cédrick Andrée et Will Cranley. Nous sommes très bien à cette position. Nous avons aussi de la profondeur en attaque et en défensive, ce qui va nous permettre d’être flexibles quand viendra le temps de choisir. Nous voulons mettre la main sur des joueurs qui vont faire la différence.»

Rappelons que les Olympiques de Gatineau auront le huitième choix de la séance. Ils ne vont pas se prévaloir de leur choix de deuxième ronde puisqu’ils ont confirmé le retour d’Evgeny Kashnikov. Le défenseur russe avait été sélectionné au 12e rang l’an dernier. Les 67’s n’ont réclamé aucun joueur au dernier repêchage européen.