Le centre gatinois Hendrix Lapierre obtient la cote de «A» selon le Centre de soutien au recrutement de la LNH.

Repêchage de la LNH: une cote « A » pour Hendrix Lapierre

Le Centre de soutien au recrutement (CSR) de la LNH a publié lundi son classement préliminaire, en prévision du repêchage amateur de 2020. On y retrouve le nom de six hockeyeurs qui représentent la vaste région d’Ottawa-Gatineau.

Le centre gatinois Hendrix Lapierre obtient la cote la plus élevée, un «A», ce qui vient en quelque sorte cimenter son statut d’espoir de première ronde.

On peut dire qu’il a plutôt bien commencé la saison. Il est toujours à la recherche de son premier but, mais il a récolté six mentions d’aide à ses six premières parties. Il est le deuxième meilleur marqueur des Saguenéens de Chicoutimi, qui présentent une fiche de 4-1-1.

En tout, 26 joueurs ont mérité la cote «A». Le centre numéro un des 67’s d’Ottawa, Marco Rossi, appartient aussi à ce groupe.

Un des coéquipiers de Rossi, Jack Quinn, a obtenu la cote «B». Ça signifie qu’il pourrait être repêché en deuxième ronde, ou en troisième.

Les 67’s alignent aussi un espoir de catégorie «C». Il s’agit de leur gardien de buts numéro deux, Will Cranley.

Le seul joueur des Olympiques de Gatineau à figurer sur ce classement fait lui aussi partie des espoirs du groupe «C». Les dépisteurs qui travaillent pour la LNH estiment donc que le gardien Rémi Poirier pourrait être sélectionné à partir de la quatrième ronde.

Un espoir moins bien connu de la région apparaît lui aussi sur le classement. Il s’agit de l’attaquant franco-ontarien Kyle McDonald. Le jeune géant de six pieds et cinq pouces a marqué trois buts à ses six premières parties de la saison, chez les Spitfires de Windsor.