Joe Veleno a réussi un tour du chapeau contre les Olympiques vendredi soir.

Rendez-vous assuré avec les Tigres

Rien ne va plus pour les Olympiques de Gatineau.

Vendredi soir, à Drummondville, ils ont subi un sixième revers consécutif quand les Voltigeurs les ont malmenés au compte de 8-1. Cette défaite fait en sorte que les Olympiques vont terminer la saison régulière au 11e rang du classement général de la LHJMQ.

Ils ont également appris après le match qu’ils auraient rendez-vous avec les Tigres de Victoriaville au premier tour des séries éliminatoires.

Les « acheteurs » de Vitalii Abramov vont terminer l’année au sixième rang du circuit Courteau, mais ils traversent une séquence inverse à celle des Olympiques. Vendredi à Baie-Comeau, ils ont signé une 10e victoire consécutive. Dans cette période prolifique, ils ont marqué 68 buts.

Comme affrontement de première ronde, les Olympiques n’ont probablement pas trouvé le partenaire de jeu idéal...

L’entraîneur-chef Éric Landry ne pouvait pas commenter cette série à chaud vendredi puisqu’il n’était pas avec l’équipe à Drummondville. Parti en mission de recrutement avec le directeur général Alain Sear, il avait laissé le soin de diriger l’équipe à Ron Choules et Francis Wathier contre les Voltigeurs.

« Nos adversaires nous importent peu. Ça sera les Tigres. Nous les avons tenus à un score de 3-2 jusqu’à ce qu’ils marquent en avantage numérique dans la troisième période cette semaine. Nous aurons un plan de match pour eux. Nous allons guider nos joueurs, mais ils devront faire leur bout de chemin », a dit Ron Choules.

Ce dernier avoue toutefois que ceux-ci ont du travail à faire parce que ce n’était pas joli contre les Voltigeurs vendredi.

Breton samedi ?

« Nous n’avons pas été bons dans toutes les facettes du jeu. Nous perdons toutes nos batailles. L’effort n’y est pas. C’est un peu décourageant avant les séries, mais sans Alex Breton et Giordano Finoro, nous avons plusieurs joueurs qui ne sont pas dans les bonnes chaises. Ils seront de retour en séries et ça va nous aider. À ce que je sache, le plan est de faire jouer Breton dans le dernier match de la saison samedi contre Boisbriand, mais c’est Éric (Landry) qui devra trancher », a ajouté Choules.

Les Olympiques (32-26-9) n’ont jamais été dans le coup au centre Marcel-Dionne. Les Voltigeurs (43-20-4) ont pris les devants 3-0 en première période et ils ont chassé Tristan Bérubé avec un pointage de 7-1 en deuxième période. Seul point positif, Creed Jones a encore bien fait en relève en bloquant 12 tirs sur 13.

Veleno : trois buts

Joe Veleno a mené la charge des vainqueurs avec un tour du chapeau. Dawson Mercer a ajouté deux buts. Nicolas Guay, Brandon Skubel et Thomas Pelletier ont aussi participé au festival offensif des Voltigeurs.

Chez les Gatinois, Métis Roelens a été le seul à tromper Olivier Rodrigue, mis à l’épreuve 27 fois contre 36 pour les gardiens des Olympiques.

Ces derniers vont disputer un 68e et dernier match qui ne voudra rien dire au classement au centre Robert-Guertin samedi soir.

Dans une nouvelle de dernière heure, il paraît que Vitalii Abramov était vraiment content d’apprendre qu’il affronterait son club de la première heure dans la LHJMQ selon son entraîneur-chef, Louis Robitaille. Abracadabramov est devenu le premier Européen de la ligue à récolter 300 points en saison régulière vendredi soir.

LES 67'S SE COMPLIQUENT LA VIE AVANT LEUR DERNIER MATCH

Installés au septième rang de la conférence de l’Est de la Ligue de l’Ontario, les 67’s d’Ottawa étaient maîtres de leur destinée en affrontant les détenteurs du huitième rang à Mississauga vendredi soir, mais les Steelheads sont parvenus à coiffer les Ottaviens avec une victoire de 5-2.

Les 67’s (29-29-9) peuvent maintenant dire adieu à leurs chances de terminer au sixième rang. Ils affronteront le Battalion de North Bay à leur dernier match de la saison à la Place TD dimanche après-midi  avec un dernier espoir de dépasser les Steelheads afin d’éviter les puissants Bulldogs de Hamilton au premier tour des séries.

Nicolas Hague et Owen Tippett ont compté deux fois dans le gain des Steelheads (31-31-3). L’ancien des 67’s, Matt Foget, a quant à lui inscrit le but de la victoire pendant un désavantage numérique. Travis Barron et Austen Keating ont répliqué pour les visiteurs qui ont quand même eu l’avantage 36-33 dans les tirs.