Takuma Kawaï tient la coupe du Président après une victoire en finale contre les Huskies de Rouyn-Noranda en 2008.

Qui gravera son nom sur la coupe du Président?

Les Olympiques de Gatineau ont été écartés des séries éliminatoires de la LHJMQ dès la première ronde, mais il reste plusieurs batailles intéressantes à suivre pour leurs partisans dans les quarts de finale qui débuteront vendredi.

Vous êtes toujours attachés aux anciens joueurs qui ont fait vibrer le «Vieux Bob»? La série la plus captivante risque d’être celle mettant en vedette l’Océanic de Rimouski aux Screaming Eagles du Cap-Breton. Pas moins de six ex-Olympiques seront impliqués dans ce duel, dont l’ancien capitaine Jeffrey Durocher avec l’Océanic. 

Il ira au front avec l’attaquant Anthony Gagnon et le Gatinois D’Artagnan Joly. Ils avaient été les trois premières sélections des Olympiques au repêchage de 2015. Tristan Bérubé est aussi membre de l’équipe de Serge Beausoleil, qui a balayé les Saguenéens de Chicoutimi au premier tour.

Vainqueur de la coupe du Président et de la coupe Memorial l’an dernier avec le Titan d’Acadie-Bathurst, Mitchell Balmas va unir ses efforts à ceux de Shawn Boudrias pour pousser les Screaming Eagles dans le carré d’as. Les hommes de Marc-André Dumont ont éliminé les Islanders de Charlottetown en six matches après avoir perdu les deux premiers duels.

Ailleurs, deux Gatinois et un Franco-Ontarien d’Orléans vont s’affronter dans une série entre les Huskies de Rouyn-Noranda et les Tigres de Victoriaville. Ainsi, l’ancien capitaine de l’Intrépide de Gatineau Mathieu Gagnon va croiser le fer avec son ancien coéquipier Conor Frenette ainsi que Tyler Boivin. Gagnon a compté un but en quatre matches dans la série plus difficile que prévu des Huskies contre les Cataractes de Shawinigan. Les Tigres ont accédé au deuxième tour grâce à une victoire en prolongation dans le septième match contre les Foreurs de Val-d’Or mercredi soir.

Meilleur compteur parmi les joueurs de l’Outaouais en première ronde, Xavier Simoneau et ses Voltigeurs de Drummondville ont rendez-vous avec le Phoenix de Sherbrooke, qui ont disposé de l’Armada de Blainville-Boisbriand en cinq matches.

Enfin, à Halifax, les Mooseheads se lanceront dans une série contre les Wildcats de Moncton. Ils seront toujours privés des services du Gatinois Benoît-Olivier Groulx, qui soigne une mononucléose. Les deux clubs viennent de sortir de séries de sept matches où ils ont dû remporter leurs deux derniers duels. Les Remparts de Québec menaient leur série 3-2 avant les deux gains à domicile des Mooseheads. Même s’il a raté le premier match en raison d’une blessure au haut du corps, l’ancien Olympique Maxim Trépanier a été le deuxième meilleur marqueur des prochains hôtes du tournoi de la coupe Memorial avec six points.

De leur côté, les Wildcats ont surpris le Drakkar de Baie-Comeau en remportant les deux derniers matches sur la patinoire de l’équipe de la Côte-Nord. Le Drakkar avait récolté 102 points au classement en saison régulière.

En Ontario

Dans la Ligue de l’Ontario, sept joueurs aux racines francophones de la région d’Ottawa ont accédé au deuxième tour éliminatoire.

C’est le cas de Cédrick Andrée, Merrick Rippon et Samuel Bitten des 67’s d’Ottawa ainsi que de Danyk Drouin et Mathieu Franche des Generals d’Oshawa. Jacob Paquette (Niagara) et Jacob LeGuerrier (Sault Ste-Marie) sont aussi dans la course.