Les Olympiques étaient près du but à Baie-Comeau mercredi soir.

Olympiques: si près, mais si loin à Baie-Comeau

Les Olympiques étaient près du but à Baie-Comeau mercredi soir.

Il ont fait tout ce qu’il fallait pour vaincre le Drakkar, mais parce qu’ils se sont butés à un gardien en pleine forme, ils ont mordu la poussière en s’inclinant 3-2.

Lucas Fitzpatrick a hérité de la première étoile après avoir repoussé 28 tirs des visiteurs du centre Henry-Leonard.

Zach Dean et Tyler Boivin ont été les seuls à pouvoir le battre pendant que Rémi Poirier profitait d’une rare soirée de congé. Son adjoint, Tommy DaSilva, a effectué 21 arrêts dans la défaite.

« C’est décevant de partir de là sans récolter de point au classement. Nous avons contrôlé le match de A à Z à cinq contre cinq. Le Drakkar a obtenu beaucoup de tirs pendant ses deux avantages numériques. Il a compté sur nos deux ou trois défaillances. Nous avons frappé quatre ou cinq poteaux. Leur gardien a fait de gros arrêts, notamment quand nous avions le filet grand ouvert. Nous n’avons pas réussi à le battre », a expliqué l’entraîneur-chef Éric Landry après le match.

À son troisième départ avec les Olympiques (21-33-5), DaSilva a cédé dès le deuxième tir du match de Charles-Antoine Giguère.

Il a aussi été battu par Raivis Kristians Ansons dans le premier tiers, mais plus le match avançait, plus Éric Landry l’a vu gagner en confiance.

« Je pense que ce match va l’aider pour la suite des choses. Il était bien placé sur les buts qu’il a donnés. La rondelle ne l’a juste pas frappé. Il a fait les arrêts qu’il fallait. »

Ancien des Olympiques, Brandon Frattaroli a inscrit le but vainqueur du Drakkar (23-23-11) en fin de deuxième période. Aucun but n’a été marqué dans le dernier tiers.

MacKinnon blessé

Les Gatinois ont disputé le match sans Evan MacKinnon, leur meilleur compteur depuis son acquisition à la date limite des transactions. Il a été blessé au haut du corps à Chicoutimi mardi. L’équipe attend les résultats de sa radiographie avant de connaître la nature exacte de la blessure.

Absent depuis quelques semaines, Métis Roelens pourrait toutefois réintégrer l’alignement lors du prochain match à Drummondville vendredi. Éric Landry attend aussi des nouvelles du médecin.

Malgré leur défaite, les Olympiques ont reçu un coup de main des Sea Dogs de Saint-Jean qui ont vaincu les Mooseheads de Halifax 2-1 mercredi soir. Les Gatinois conservent donc une avance de cinq points au 16e rang du classement général de la LHJMQ.

La troupe d’Éric Landry est restée à Baie-Comeau mercredi soir même si une tempête va déferler sur tout le Québec jeudi. Le départ du club vers le centre Robert-Guertin était prévu en matinée et les plans n’ont pas été modifiés.