Le compresseur à glace du centre Robert-Guertin a été relancé pour fonctionner à plein régime pendant toute la nuit de mercredi à jeudi.

Nuit cruciale pour le centre Guertin

La fuite d’ammoniac a été colmatée. Le compresseur à glace du centre Robert-Guertin a été relancé pour fonctionner à plein régime pendant toute la nuit de mercredi à jeudi.

Maintenant, les Olympiques de Gatineau vont se croiser les doigts pour que le compresseur tienne le coup.

« Les techniciens sont passés et ils ont fait les réparations nécessaires pour arrêter la fuite d’ammoniac. Maintenant, il faut voir si le test du compresseur sera concluant. Si tout est correct jeudi matin, nous aurons un match à Guertin vendredi », a expliqué le président des Olympiques, Martin Lacasse mercredi soir.

L’équipe gatinoise de la LHJMQ a dû annuler son match contre l’Armada de Blainville-Boisbriand mercredi en raison d’un autre bris au « Vieux Bob ». Elle attend aussi la visite des Voltigeurs de Drummondville vendredi.

Lacasse a signalé que le bris dans les conduites d’ammoniac n’était pas majeur et qu’il s’était avéré réparable.

« Dans le pire des scénarios, une solution alternative devra être explorée s’il faut poursuivre les réparations, mais si nous manquons de temps pour jouer notre match de vendredi, ça ne sera pas dramatique », ajoute-t-il.

La raison ? Les Olympiques doivent recevoir les Voltigeurs vendredi, mais ils ont aussi un match à l’horaire à Drummondville mardi.

Inversion de matches ?

« Si nous avons besoin de plus de temps, nous inverserons l’ordre des matches. Nous pourrions jouer vendredi à Drummondville et le match de mardi serait disputé ici. Dans le fond, notre série de matches contre Drummondville arrive à point », a expliqué Martin Lacasse.

Ce dernier affirme que la fermeture du compresseur de mercredi à jeudi midi n’a pas entraîné la fonte de la surface glacée.

« Nous sommes chanceux. Ils annoncent une nuit à -20°C et les cols bleus de la ville n’ont pas trop chauffé l’intérieur de l’aréna, alors la glace tient le coup. »

Remis au 12 mars

Enfin, le match des Olympiques contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, remis à deux reprises, a maintenant été fixé au 12 mars.

Jamais deux sans trois ? Ironie du sort, le match de l’ouverture de la saison locale des Olympiques aura finalement lieu dans la dernière semaine de la saison régulière !

Les deux clubs devaient s’affronter une première fois le 24 septembre, mais le brouillard avait forcé l’arrêt du match avec un score de 1-0 en faveur de l’Armada après 20 minutes de jeu.

Les deux dernières périodes devaient être disputées le 24 janvier, mais voilà qu’il faudra attendre la mi-mars avant de compléter ce fameux match.

Les Olympiques n’auront plus de marge de manoeuvre pour un autre report parce qu’après cette semaine-là, la LHJMQ va débuter ses séries éliminatoires.

La dernière semaine du calendrier régulier des Olympiques ne sera pas de tout repos non plus. Ils devront jouer cinq matches dans les sept derniers jours de la saison, dont deux sur la route à Victoriaville et Drummondville.