La photo d’équipe 2019-2020 des Olympiques de Gatineau, avec cinq des neuf groupes d’actionnaires actuels.
La photo d’équipe 2019-2020 des Olympiques de Gatineau, avec cinq des neuf groupes d’actionnaires actuels.

Nouveau portrait à la tête des Olympiques

La dernière fois où les Olympiques de Gatineau ont soulevé la coupe du Président en 2008, quatre propriétaires détenaient chacun 25 % des actions du club le plus titré de la LHJMQ.

Le quatuor était composé de Gilles Sauvé, André Chaput, J.R. Brisson et Alain Sear. Les deux premiers ont respectivement vendu leurs parts à contrecœur en 2013 et 2016 à la suite de différends avec le dernier.

Sauvé avait été propriétaire pendant 21 saisons. Chaput pendant 18 ans. J.R. Brisson est décédé en 2011 et Alain Sear a été emporté par une crise interne en décembre dernier. Il était associé aux Olympiques depuis 15 ans.

Cette semaine, Derick Brassard est devenu le premier hockeyeur professionnel à devenir actionnaire des Olympiques depuis Wayne Gretzky. De nos jours, les Olympiques comptent officiellement neuf groupes d’actionnaires qui détiennent chacun 10 % des actions du club. Chaque groupe a un droit de vote lors de l’assemblée annuelle. Un conseil d’administration de cinq personnes est élu lors de cette assemblée. Ce groupe tient six à huit rencontres par année et c’est généralement lui qui vote sur les questions importantes de l’équipe.

Il reste une part de 10 % à vendre à la suite de la démission de Martin Lacasse, une journée après celle d’Alain Sear.

Tous les propriétaires actuels sont avec les Olympiques depuis moins de 10 ans. Qui fait partie de ce changement de la garde ? Le Droit a profité de la rentrée du groupe de Brassard avec les hommes d’affaires Michel Quesnel et Yan Hébert pour dresser le portrait de la situation. Conclusion. Ils viennent de toutes les sphères, mais ils ont une passion commune : le hockey.

***

Louis Brisson

Fils de feu J.R. Brisson, Louis Brisson a hérité des parts de son père quand ce dernier est décédé en août 2011. Aujourd’hui, l’homme d’affaires de Casselman dans l’Est ontarien remporte la palme du plus ancien actionnaire du club. Jeune actionnaire discret, il avait participé au camp d’entraînement des Olympiques en 2001.

***

François Beaudry

Fils de Marcel Beaudry, ancien maire de Hull et président de la Commission de la capitale nationale, François Beaudry est deuxième au chapitre de l’ancienneté chez les actionnaires. Il a fait son entrée en mars 2012. Il est président du Groupe Financier Beaudry-Deschatelets et propriétaire de la succursale de gestion financière d’Assante en Outaouais. Son père avait été le procureur de la Ville de Hull quand Wayne Gretzky a acheté le club auprès de la Ville. François est le président du conseil d’administration.

***

Gerry Groulx

Débarqué chez les Olympiques en novembre 2012, Gerry Groulx est aujourd’hui propriétaire à son compte personnel. Il a fait carrière dans le domaine des assurances avec son frère Paul chez Assurances Groulx. Comme il passe beaucoup de temps à l’extérieur de la ville, il lui arrive d’être représenté par son gendre, qui lui sert de bras droit en affaires.

***

Paul Prégent

Actionnaire et copropriétaire du cabinet Charlebois-Trépanier où il est spécialiste dans la gestion des finances, Paul Prégent est impliqué avec les Olympiques depuis juin 2013. Il rate rarement un match au centre Robert-Guetin.

***

Gilles Laplante

Copropriétaire de 417 Bus Line, qui a pignon sur rue à Casselman, Gilles Laplante transporte évidemment les Olympiques dans toutes les villes de la LHJMQ. Il est actionnaire depuis septembre 2013. Il est aussi copropriétaire des Vikings de Casselman dans la Ligue junior B de l’Est ontarien où il prend plaisir à tenir le poste de disc-jockey.

***

Jocelyn Cayer

Représentant des Olympiques à l’assemblée des membres de la LHJMQ, Jocelyn Cayer est à la tête des maisons Caya dans l’Est ontarien. L’homme d’affaires de Casselman est impliqué avec les Olympiques depuis octobre 2013. Il a pris plus de place dans l’actionnariat lors du remaniement du mois de décembre dernier. Il a été en contact étroit avec Luc Robitaille et Maxime Talbot pendant les premiers mois de la transition. Il était aussi la personne-ressource des Olympiques aux yeux de la LHJMQ.

***

Daniel Gingras, Martin Paquette

Daniel Gingras et Martin Paquette sont les propriétaires fondateurs du spa Le Nordik à Chelsea. Leur association avec les Olympiques date de décembre 2016. C’est Daniel Gingras qui est le représentant du groupe lors des votes.

***

Éric Pigeon

Gestionnaire de l’entreprise Gerik Construction fondée par son père Germain Pigeon, Éric Pigeon s’est joint aux Olympiques à l’automne 2018. Il représente les Olympiques auprès du groupe VMSO et de JPL dans la construction du nouveau Guertin.

***

Derick Brassard, Michel Quesnel, Yan Hébert

Joueur de la LNH avec les Islanders de New York, Derick Brassard est un ancien de l’Intrépide de Gatineau dans la Ligue midget AAA du Québec et des Voltigeurs de Drummondville dans la LHJMQ. Il a été un choix de première ronde des Blue Jackets de Columbus. À 32 ans, il dispute déjà sa 12e saison dans la LNH. Yan Hébert et Michel Quesnel sont copropriétaires du resto-bar La Drave. Quesnel a déjà été propriétaire des Olympiques par le passé. Il est également pharmacien.

Derick Brassard

+

BRASSARD EN VILLE POUR LE REPÊCHAGE

Rien n’est certain en temps de pandémie, mais si tout se passe comme prévu, Derick Brassard devrait être à la table des Olympiques de Gatineau lorsqu’ils participeront à leur séance de sélection historique vendredi prochain.

Le club détient quatre choix de première ronde au repêchage 2020 de la LHJMQ, dont les première, deuxième et quatrième sélections. L’entrée en scène officielle du joueur des Islanders de New York arrive donc juste au bon moment.

Le Gatinois qui a déjà joué pour les Sénateurs d’Ottawa est un fanatique de hockey. Il apportera une nouvelle énergie avec son groupe complété par les hommes d’affaires Michel Quesnel et Yan Hébert, propriétaires du resto-bar La Drave. Étonnamment, ce groupe qui forme maintenant une compagnie ne se connaissait pas avant de faire partie du nouveau trio d’actionnaires des Olympiques.

« Quand Michel et moi avons su que Derick souhaitait acheter des parts chez les Olympiques, j’ai rencontré son père Pierre. Il était venu au resto. Notre objectif était de nous associé avec un joueur connu. Quand Pierre nous a dit que Derick était prêt à embarquer, nous avons envoyé un courriel à François Beaudry (président du conseil d’administration) et c’est en créant notre compagnie que nous avons appris à nous connaître. J’espère que la formule va faire des petits », a expliqué Yan Hébert, aussi connu comme gestionnaire de terrains de golf.

Impliqué dans la Fondation Pat-Burns, Yan Hébert est aussi un mordu de sport et il a dû se détacher de son rôle de soutien dans une agence de joueurs pour devenir propriétaire des Olympiques. Animé par la même passion, Michel Quesnel a déjà été actionnaire des Olympiques de 1998 à 2002. « Si j’embarque, c’est pour redonner ce club-là à nos partisans. Nous voulons ramener la tradition d’excellence afin que Gatineau redevienne une destination de choix pour les joueurs. Dans le temps, tout le monde voulait jouer à Hull ! »