Dawson Theede est surveillé étroitement par Yvan Mongo en deuxième période de son premier match avec les Olympiques.

Mongo tranche pour les Voltigeurs

Yvan Mongo ne pouvait pas demander un meilleur scénario à son dernier match en carrière au centre Robert-Guertin.

Le Gatinois âgé de 20 ans a inscrit le but qui allait donner la victoire aux Voltigeurs de Drummondville pendant un désavantage numérique en fin de deuxième période.

Les Olympiques ont bien tenté de revenir de l’arrière en troisième période sur un but de Darien Kielb, mais les visiteurs auront finalement soutiré une victoire de 3-2 aux Gatinois à leur troisième et dernier essai de la saison.

« C’était notre troisième match ici cette saison. C’était aussi notre dernière visite et nous avions perdu les deux premiers duels. Nous sentions que nous en devions une aux Olympiques qui nous avaient battus malgré un bon match de notre part la dernière fois. Nous avons disputé un autre bon match sur la route. Nous avons offert un effort constant et c’est ce qui nous a permis d’aller chercher la victoire », a raconté l’auteur du troisième but des Voltigeurs.

« Je n’ai pas compté des tonnes de buts en carrière ici. Je suis content d’avoir pu compter le but gagnant à mon dernier match », a ajouté Mongo, qui s’était retrouvé sur la glace pendant une longue séquence où il tuait une punition des Olympiques avant de pouvoir remonter la glace et déjouer Tristan Bérubé à l’aide d’un boulet de canon.

« Nous venions de passer un long moment dans notre zone à courir après la rondelle. Les Olympiques faisaient du bon travail pour la faire circuler. J’étais fatigué. Quand nous avons enfin pu sortir de la zone, j’étais brûlé, mais j’ai donné tout ce que j’avais pour patiner le plus vite possible. J’ai vu que nous étions rendus à deux contre un. J’ai étudié mes options, mais comme le défenseur me donnait de la place pour tirer, c’est ce que j’ai fait. Ç’a fonctionné. »

Le match a filé à vive allure. Pendant deux périodes, ce sont les Voltigeurs qui ont dicté le ton en dominant le jeu au point de faire perdre patience  l’entraîneur-chef des Olympiques, Éric Landry.

« J’aurais aimé que nous commencions le match comme nous avons joué en troisième période. Nous les avons regardés beaucoup plus que nous avons joué en première période. J’ai aimé que mes joueurs constatent qu’ils étaient capables de les suivre en jouant avec confiance en troisième période. Nous avons perdu trop de batailles à mon goût ce soir. »

Aussi, Landry n’a pas aimé voir ses joueurs se compliquer la tâche sur certains jeux où ils auraient pu décocher des tirs de qualité vers le filet défendu par Daniel Moody.

« Au cours d’une saison, nous allons marquer pas mal plus de buts en tirant au filet et en récupérant les retours que sur des jeux de dentelle. »

Dawson Mercer et Robert Lynch ont marqué les deux autres buts des Voltigeurs (31-13-2). Alexandre Landreville a établi une marque personnelle en inscrivant son septième but dans la défaite.

De retour au jeu vendredi, Darien Kielb a envoyé un laser dans le haut du filet dans la troisième période  d’un match ponctué de deux combats. D’ailleurs, Anthony Beauchamp sera suspendu pour le prochain match contre Blainville-Boisbriand dimanche parce qu’il a retiré le casque de Daven Castonguay dans son combat. Maxim Trépanier a aussi jeté les gants contre Jarrett Baker.

Theede a été remarqué

Le match de vendredi était également le premier de Dawson Theede avec les Olympiques. Le gros #18 a bien fait même s’il n’a pas récolté de point. Il a dirigé trois tirs au but et donné trois mises en échec.

« Le jeu se déroulait très vite. Ça fait plus d’un mois que je n’ai pas joué. Je sentais mes jambes revenir plus le match avançait. Je pense avoir joué un bon match, mais je peux faire mieux. Je dois faire mieux. Physiquement, je me sentais bien. J’ai encaissé quelques mises en échec et je n’ai pas souffert. Le match était très robuste, alors je pense que j’ai passé le test. Ça devrait bien aller maintenant. »

Giordano Finoro a participé aux deux buts des siens dans cette troisième défaite consécutive des Olympiques (24-18-4).

EN BREF

Les 67’s remontent pour amasser un gros point

En pleine course aux séries éliminatoires, les 67’s d’Ottawa ont amassé un précieux point au classement en comblant un déficit de trois buts pour finalement s’incliner 6-5 en tirs de barrage contre le Battalion de North Bay vendredi soir à la Place TD. 

Les locaux tiraient de l’arrière 5-2 en fin de deuxième période, mais deux buts de Sasha Chmelevski et un autre de Jacob Cascagnette a amené le match en prolongation. 

Après cinq minutes sans but, il a fallu passer à la fusillade où les visiteurs se sont imposés en marquant deux fois contre Olivier Tremblay. 

Dans la défaite, le capitaine Travis Barron a récolté trois passes. Samuel Bitten a marqué un but en plus d’en préparer un autre. Tye Felhaber a quant à lui atteint le plateau des 15 buts. Graeme Clarke a fourni deux passes. 

Samedi, les 67’s reprennent l’action en après-midi dans un autre match qui soulignera leur 50e anniversaire dans la Ligue de l’Ontario. Ils célébreront la décennie de 1997 à 2007 et comme ils ont gagné la coupe Memorial en 1999, l’auteur du but vainqueur en prolongation dans le match de la finale, Matt Zultek, sera sur place. Il sera accompagné de deux douzaines de joueurs qui ont marqué la quatrième décennie de l’existence des 67’s.

L’Intrépide malmené à Châteauguay

Conor Frenette avait bien amorcé le match de l’Intrépide de Gatineau à Châteauguay vendredi soir en ouvrant le pointage, mais les Grenadiers ont inscrit les cinq buts suivants pour l’emporter 5-1 au centre multisports. 

Si la troupe de Martin Lafleur a été malmenée au pointage, ça n’a pas été le cas au chapitre des tirs puisque les perdants ont eu un léger avantage de 36-35, mais le gardien des Grenadiers (22-12-1), Hugo Chiasson, a connu une meilleure soirée qu’Alexandre Groleau, remplacé en première période après avoir cédé trois buts sur neuf tirs. Jérémie Lefebvre a pris le relais pour effectuer 24 arrêts sur 26 lancers. 

Chez les vainqueurs, Nicolas Girouard a connu une soirée faste avec deux buts et quatre points. Lucas Reeves, un espoir des Olympiques de Gatineau, a participé à trois buts. Alec Reid a également été dangereux face  à l’Intrépide (21-13-1) en marquant un but tout en récoltant trois points. 

L’équipe gatinoise sera de retour à la maison dimanche dans un match où elle va retirer le chandail de Jean-Gabriel Pageau. L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa a récolté 31 points en 37 matches durant la saison 2008-09 avant d’être repêché par les Olympiques de Gatineau.