Les Olympiques de Gatineau devaient se rendre à Sherbrooke, dimanche, pour affronter le Phoenix dans un match préparatoire.
Les Olympiques de Gatineau devaient se rendre à Sherbrooke, dimanche, pour affronter le Phoenix dans un match préparatoire.

Match annulé pour les Olympiques

Sylvain St-Laurent
Sylvain St-Laurent
Le Droit
Faire de la route, par un dimanche pluvieux, c’est moche.

Il y a pire, encore.

Faire de la route sous la pluie, pour rien, c’est carrément déprimant.

Les Olympiques de Gatineau devaient se rendre à Sherbrooke, dimanche, pour affronter le Phoenix dans un match préparatoire.

Ils ont quitté Gatineau en matinée. Une demi-heure plus tard, ils étaient rendus à Montebello, quand on leur a demandé de faire demi-tour.

Le match a été annulé. Le Phoenix n’avait pas suffisamment de joueurs à sa disposition.

«C’est certain qu’on est déçus», a reconnu l’entraîneur-chef Louis Robitaille, de retour chez lui.

«Certains de nos joueurs ont pris part à un seul match hors-concours, jusqu’ici. On sentaient qu’ils étaient excités. On a connu une excellente semaine d’entraînement. On avait hâte de jouer. C’est une décision qui est plate, mais en même temps, ce n’est pas un match de saison régulière. Ce n’est pas la fin du monde.»

La direction du Phoenix a tenu à spécifier que l’annulation du match n’avait rien à voir avec la pandémie de COVID-19.

Trois défenseurs sont présentement sur la touche, parce qu’ils ont subi des blessures durant le camp.

«Je n’avais que trois défenseurs pour le match de dimanche. Jacob Rabouin et Maxime Blanchard sont blessés à l’épaule, Christopher Rondeau a subi une commotion cérébrale. Ça ne marchait pas », a confié le pilote de l’organisation, Stéphane Julien.

Hockey Québec a confirmé la semaine dernière que l’utilisation des joueurs affiliés serait interdite, jusqu’à preuve du contraire, et ce, à tous les niveaux qu’elle supervise.

La LHJMQ, par contre, n’est pas sous la responsabilité de Hockey Québec, d’où l’incohérence entre les deux paliers.

Les joueurs qui participaient au camp de sélection du Phoenix, et qui ont été rétrogradés dimanche dernier dans le cadre des dernières coupes, en vue de former l’alignement de la saison 2020-21 de la LHJMQ, ont été retournés à leurs clubs de la LHMAAAQ ou de la Ligue collégiale. Ces deux dernières ligues sont gérées par Hockey Québec.

Chicoutimi et Baie-Comeau, entre autres, ont rappelé des joueurs au cours des derniers jours, mais ils ont dû faire marche arrière.

À Gatineau, jusqu’à maintenant, il n’y a pas de problème.

«Nous avons construit notre alignement avec 14 attaquants et huit défenseurs. Nous avons toujours quatre joueurs de 20 ans. On a de l’extra», explique Louis Robitaille.

«Personne n’est à l’abri de ce genre de problème. Des blessures, il peut y en avoir partout. C’est quelque chose qu’on ne contrôle pas.»

Les Olympiques doivent disputer leur prochain match samedi prochain, à Drummondville.

L’annulation du match à Sherbrooke forcera les entraîneurs à modifier leur plan de travail.

«Il va falloir que les entraîneurs retournent à la table à dessin, dit Robitaille. Nous avons travaillé sur certains éléments de notre plan tactique, à l’entraînement. Nous avions hâte de voir ce que ça pouvait donner en situation de match. Il va falloir qu’on pense différemment, dans les prochains jours. Ce qu’on va faire, exactement, ça reste à déterminer.»

Avec La Tribune