Rafaël Harvey-Pinard a reçu le titre de Joueur-étudiant de l’année dans la LHJMQ.
Rafaël Harvey-Pinard a reçu le titre de Joueur-étudiant de l’année dans la LHJMQ.

LHJMQ: Rafael Harvey-Pinard reçoit le Trophée Marcel-Robert

Après avoir reçu deux bourses d’études la veille, Rafael Harvey-Pinard, capitaine des Saguenéens de Chicoutimi, a remporté le Trophée Marcel-Robert, mercredi, qui rend hommage au joueur-étudiant de l’année dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

« C’est un honneur pour moi, ce n’est pas facile de performer autant à l’école que sur la patinoire, c’est une très grande reconnaissance que l’on me fait en m’attribuant ce prix », a souligné le récipiendaire, lors d’une conférence de presse virtuelle. Le Jonquiérois a réussi à obtenir une cote R de 35,2 en sciences de la nature tout en récoltant 78 points en 62 matchs, au fil de la dernière saison de son parcours au hockey junior majeur.

Les études ont toujours été aussi importantes que le hockey pour l’étudiant-athlète. « C’est certain qu’une fois que le hockey sera terminé, je veux détenir un diplôme universitaire. Mon objectif est de devenir physiothérapeute en même temps que de jouer au niveau professionnel. »

L’ancien des Élites de Jonquière n’a qu’un seul cours à suivre, au cours de l’été, pour obtenir son diplôme d’études collégiales (DEC) en sciences de la nature. Même s’il est encore prématuré pour le joueur de savoir ce qu’il adviendra à la prochaine saison de hockey et pour sa session universitaire étant donné le contexte actuel, il affirme prendre en considération chaque option et être très actif dans ses réflexions.

« Pour l’instant, je me concentre sur ce que je contrôle et mon seul pouvoir est de m’entraîner pour percer l’alignement du Rocket de Laval quand le hockey va recommencer » , a-t-il mentionné.

En ce qui concerne la suite de ses études, l’attaquant de 21 ans confirme être en constante communication avec Johanne Leblanc, conseillère pédagogique qui travaille avec les Saguenéens de Chicoutimi, pour discuter des avenues à suivre après l’obtention de son DEC.

« Le support que nous avons à Chicoutimi est incroyable et l’école est super importante pour les Saguenéens. Lorsque nous avions besoin de plus de temps pour étudier, Yanick Jean nous libérait des pratiques. Les professeurs étaient également très conciliants lorsque nous avions besoin de rattrapage », a-t-il expliqué.

Fin de saison abrupte

Même si le capitaine de l’équipe de Chicoutimi a mentionné avoir été déçu par l’annulation de la fin de saison, il a tout de même affirmé que de prioriser la santé de tous était la décision à prendre.

« Je pense que nous allions dans les séries avec beaucoup de confiance. C’est certain que ce n’est pas plaisant que tout ait été annulé, mais la santé des gens est plus importante que les séries de la LHJMQ. »