Mathieu Bizier disputera son premier match préparatoire marcdi face au Phoenix de Sherbrooke.

Les vétérans des Olympiques entrent en scène contre le Phoenix

Les recrues des Olympiques de Gatineau ont bien réussi leur rentrée dimanche dans un gain de 5-3 contre le Phoenix de Sherbrooke et ce sera maintenant au tour des vétérans d’entrer en scène mardi lorsque les deux mêmes clubs s’affronteront à nouveau en Estrie.

L’entraîneur-chef Éric Landry a vu sa quinzaine de vétérans – sans compter l’attaquant Matt McQuade et le défenseur Braeden Virtue, qui se remettent d’opérations effectuées pendant la saison morte – sur la glace pour une première fois dimanche matin de même que lundi à l’entraînement au Complexe Branchaud-Brière.

Une dizaine d’entre eux seront de la partie contre le Phœnix, à commencer par le centre Mathieu Bizier, qui a très hâte de se retremper dans le bain après un été mouvementé.

Il s’est rendu à Vancouver en juin dernier afin d’assister au repêchage de la LNH, mais il est reparti du Rogers Arena fort déçu de ne pas avoir entendu son nom être prononcé pendant les sept rondes de l’encan annuel.

Cette déception a été de courte durée puisque peu après, il a obtenu une invitation au camp de développement des Red Wings de Detroit. Ces derniers l’ont également invité à leur camp de recrues du début de septembre.

« Je suis content d’avoir eu cette invitation de Detroit et j’y retourne aussi en septembre, ce qui fait que les matches (hors-concours) qui s’en viennent sont importants pour moi. C’est aussi une grosse saison pour moi afin d’essayer d’être invité à nouveau ou d’être repêché l’an prochain si jamais, a-t-il confié au Droit. Je suis donc content d’être lancé dans le bain (dès mardi) le plus vite possible. Des fois, le début de saison peut être difficile, on a beaucoup de matches au début. Le prochain mois est important afin d’être prêt pour le début de la saison (régulière). »

L’attaquant de 18 ans originaire de Lévis a profité de l’été pour ajouter du muscle à sa charpente de 6’ 2’’ et 188 livres, afin de bâtir sur sa solide demi-saison après son acquisition de Rimouski (contre Jeffrey Durocher et Tristan Bérubé) n’était pas de la frime, lui qui a récolté 10 buts et 27 points en 35 matches.

« J’ai eu un été mal chargé sur glace comme hors glace pour prendre de la force, de la masse, de la rapidité afin d’avoir une grosse saison. Elle est grosse pour moi et pour l’équipe aussi. Il fallait que je sois prêt et j’ai fait ce que j’avais à faire, je suis prêt. C’est significatif pour nous aussi de fermer l’aréna Guertin, tout le monde veut bien faire », a ajouté Bizier, qui devrait jouer entre le Gatinois Charles-Antoine Roy et Olivier Bourret mardi à Sherbrooke.

Éric Landry a hâte de voir dans quelle forme de match seront ses vétérans.

« On va avoir un alignement plus vieux à Sherbrooke (que dimanche). Nos vétérans ont eu une pratique et demie – je dis une demie (dimanche) parce que la première est juste pour revenir et se réhabituer à rentrer dans le roulement – pour se remettre “dedans”. On a eu une pratique avec plus de batailles (lundi), et on voit que les vétérans sont déjà prêts à jouer maintenant. Une fois que les vétérans sont rentrés dans l’alignement, c’est maintenant de voir quelles recrues sont capables de suivre le rythme, s’ils ont l’énergie nécessaire pour suivre le rythme aussi », a souligné Landry.

Parmi les recrues qui auront une bonne chance de se faire valoir mardi, il y a Zachary Gravel, auteur d’un but et deux passes dimanche en jouant avec Zach Dean et Ben Allison. Alors que ces deux derniers auront congé, ce choix de 11e ronde en 2018 devrait jouer sur un deuxième trio avec les vétérans Manix Landry et Carson MacKinnon.

« Il (Gravel) a joué un match avec nous (comme affilié) l’an dernier contre Victoriaville et il avait très bien fait. On savait que s’il connaissait un bon été, on s’attendait à quelque chose de lui et jusqu’à présent, il nous a montré qu’il était prêt, il a continué à progresser depuis l’an passé. Le crédit est à lui, il a travaillé fort. Avec les prochaines parties qui s’en viennent, on va voir comment il va s’ajuster maintenant », a noté Landry.

Les recrues des Olympiques de Gatineau ont bien amorcé le calendrier présaison de l’équipe en battant le Phoenix de Sherbrooke, dimanche.

+
LES OLYMPIQUES EN BREF

Coupes du week-end

L’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, Éric Landry, a fait un retour sur les 13 coupes effectuées par son équipe au cours du week-end, sept samedi (le gardien Thomas St-Germain, les défenseurs Alexis Poulin, Ethan Curtis et Liam Whitehouse, et les attaquants Philippe Goulet, Bradley Campbell et Julien Béland) ainsi que six dimanche (les défenseurs gatinois Julien Prévost et Vincent Maisonneuve, ainsi que les avants Philippe Lecours, Samuel Emery, Mathieu Dionne et Philippe-Antoine Dufour) après le match hors-concours contre Sherbrooke.

« Il y a plusieurs jeunes qui avaient connu un bon camp à notre avis et ils méritaient de jouer un match. C’est ce qui arrivé (dimanche). Il y a plusieurs jeunes qui ont été retournés chez eux qui ont bien fait, mais avec les groupes d’âge et la profondeur que nous avons, c’était bon de leur donner cette expérience, mais on devait en arriver là aussi », a-t-il commenté.

***
Entre les lignes

Landry a laissé savoir qu’il reviendra avec les deux mêmes gardiens que dimanche contre le Phoenix, soit Nathan Pelletier et Alexis Giroux, mardi soir à Sherbrooke. C’est donc dire que les vétérans Creed Jones et Rémi Poirier, de même que le Gatinois Simon Courroux, devront attendre au moins jusqu’à jeudi à Rouyn-Noranda avant de disputer un premier match... 

Les autres vétérans qui seront en uniforme contre le Phoenix sont les attaquants Kieran Craig et Alexandre Pellerin, alors que la brigade défensive sera composée de six défenseurs recrues (Zachary Fortin, Xavier Brisebois, Justin Gosselin, Olivier Boutin, Samuel Tremblay et Justin Bergeron)... 

Boutin a été le deuxième choix de première ronde des Olympiques (13e au total) au dernier repêchage, rappelons-le. Il est un petit arrière (5’ 7’’) habile offensivement, ayant amassé 30 points (8 buts) en 41 matches l’an dernier avec les Chevaliers de Lévis midget AAA.