Tristan Luneau
Tristan Luneau

Les quatre premiers choix des Olympiques sous contrat

En pleine canicule, Louis Robitaille avait l’impression d’être dans un sauna à son bureau du centre Robert-Guertin jeudi.

Mais il y avait encore plus que l’odeur du cèdre chaud au «Vieux Bob». L’entraîneur-chef et directeur général des Olympiques de Gatineau pouvait aussi humer l’odeur de l’encre fraîche.

Il pourra respirer tranquille à l’ouverture de son prochain camp d’entraînement. Ses quatre choix de première ronde au dernier repêchage de la LHJMQ sont maintenant sous contrat.

Tristan Luneau avait déjà apposé sa griffe au bas d’un contrat avant d’être sélectionné au tout premier rang au début du mois de juin. Antonin Verreault, Samuel Savoie et Noah Warren, respectivement repêchés aux deuxième, quatrième et huitième rangs ont fait de même au cours des dernières semaines.

Les contrats ont tous reçu l’approbation finale du commissaire Gilles Courteau. Il y aura donc beaucoup de talent sur la patinoire du «Vieux Bob» lors des préparatifs de la prochaine saison.

De gauche à droite, Derrick Brassard, Antonin Verreault, Noah Warren et Louis Robitaille

«Nous sommes contents d’avoir la certitude que nos quatre choix de première ronde vont jouer chez nous. De nos jours, les jeunes ont plusieurs options. Ils veulent avoir l’assurance qu’ils seront bien encadrés sur la glace et en dehors de la glace. Nos joueurs sont excités par la structure que nous sommes en train de mettre en place. Ils seront fiers de représenter les Olympiques à travers la LHJMQ», a expliqué Robitaille.

Ce dernier a indiqué que les discussions n’ont pas été très longues avec les meilleurs espoirs du club. Les ententes ont été conclues au cours des dernières semaines avant d’être approuvées par la ligue.

«Avant le repêchage, ces quatre joueurs avaient déjà démontré leur enthousiasme à se joindre à ligue et à notre organisation. Nous avons présenté notre vision et nos valeurs à leurs familles. Ils connaissent la direction que nous prenons. Nous sommes fiers d’avoir ces quatre joueurs qui vont faire partie de la relance de notre club. Ce sont quatre joueurs et quatre personnes de qualité.»

Charles-Alexis Legault

Reste maintenant à voir si les Olympiques pourront convaincre le défenseur Charles-Alexis Legault à se joindre au mouvement. Un des meilleurs défenseurs de 16 ans au Canada l’an dernier, il avait été sélectionné en deuxième ronde par les Olympiques au repêchage de 2019. Parce qu’il avait raté presque toute la saison 2018-19 en raison d’une blessure, il a préféré disputer une autre saison dans la Ligue midget AAA l’an dernier. Il s’est également engagé envers l’Université de Boston. Le colosse de 6’3’’ et 200 livres a le même conseiller familial que Zach Dean, Manix Landry, Antonin Verreault et Noah Warren chez les Olympiques.

Charles-Alexis Legault

«C’est un dossier à suivre. On aimerait énormément qu’il se joigne à nous, mais pour l’instant il a choisi l’option des universités américaines. Il sera intéressant de voir ce qui va se passer avec les frontières qui sont toujours fermées. Il reste encore beaucoup d’incertitude avec le virus. Nous sommes en communications avec ses agents. Nous respectons les choix de la famille. Elle a été très transparente avec nous depuis le début. Elle ne joue pas un jeu. Nous n’allons pas leur imposer de pression», a ajouté Robitaille.