Antoine Bibeau des Foreurs ferme la porte devant Taylor Burke des Olympiques. Le gardien n'a rien donné aux Gatinois vendredi soir.

Les Olympiques tombent à plat devant les Foreurs

Les vendredis se suivent, mais ne se ressemblent pas pour les Olympiques de Gatineau.
Gonflés à bloc pour affronter le puissant Drakkar de Baie-Comeau qu'ils ont renversé 8-4 vendredi dernier, les Olympiques n'ont pas montré le même entrain contre les Foreurs de Val-d'Or au centre Robert-Guertin vendredi soir. L'enjeu était pourtant le même que celui de la semaine précédente.
Les Gatinois sont cependant sortis sans émotion. Ils ont offert du jeu décousu, sans cohésion. Les Foreurs n'ont pas disputé un grand match non plus, mais ils n'ont pas souffert très fort pour s'imposer 5-0 devant 2917 partisans tenus au silence pendant la majeure partie de la soirée.
Jérémie Fraser expulsé
Les spectateurs ont vu le plus d'action quand Derek Sheppard a engagé un long et dur combat avec Jérémie Fraser en première période. Le défenseur de Cantley venait de blesser Taylor Burke avec une mise en échec à la tête quand Sheppard est allé venger son capitaine. Fraser a écopé d'une pénalité majeure pour son infraction sur Burke. Il a également été expulsé de la partie après seulement cinq minutes de jeu.
Les Olympiques n'ont cependant pas été en mesure de profiter de l'avantage numérique ou de l'expulsion de Fraser pour s'inscrire à la marque. C'est plutôt Louick Marcotte qui a ouvert le pointage sur un jeu brisé à la 13e minute de jeu. Quelques minutes plus tard, Émile Poirier a eu l'occasion d'égaler la marque quand il a hérité d'un lancer de punition, mais le gardien Antoine Bibeau a résisté.
Le prolifique Anthony Mantha a donné un coussin de deux buts aux visiteurs dans la période médiane. Mantha a inscrit son 51e filet de la saison en utilisant ses mains en or pour déjouer Robert Steeves.
Le capitaine blessé
Après avoir effectué quelques présences dans la deuxième période, Taylor Burke n'est pas revenu au jeu dans le dernier tiers. Benoît Groulx n'avait pas de nouvelles à offrir sur son état de santé après le match. « Il a quitté parce qu'il ne se sentait pas assez bien pour poursuivre. »
Et c'est là que les Foreurs ont étouffé toute menace de remontée des Olympiques. Samuel Henley, Anthony Richard et Anthony Mantha, son deuxième du match, ont porté la marque à 5-0 en profitant de cafouillages en zone gatinoise.
Antoine Bibeau a effectué 32 arrêts pour signer le jeu blanc. Les Olympiques n'ont été blanchis qu'à trois reprises cette saison, mais deux fois par les Foreurs. Pour sa part, Robert Steeves a affronté 37 lancers.
Trop de Gatinois n'ont pas été à leur meilleur vendredi. Benoît Groulx n'allait pas dire le contraire.
« Nous étions toujours une fraction de seconde en arrière. Ça fait longtemps que nous n'avons pas joué aussi mal. Ça fait partie d'une longue saison. Les Foreurs se sont fait battre 4-0 à la maison mercredi contre Drummondville avant de rebondir [vendredi]. C'est dommage. Nos joueurs avaient de bonnes intentions, mais il n'y a rien qui marchait pour nous. Je ne sais pas combien de revirements nous avons causé. Les gars tombaient tout seuls sur la glace. C'est plate, mais il faut oublier cette défaite et passer à autre chose. »
La victoire permet aux Foreurs de distancer les Olympiques de quatre points au classement général. La défaite de l'équipe gatinoise donne aussi un dur coup à ses aspirations de rattraper l'Armada de Blainville-Boisbriand au premier rang de la division Telus-Ouest. Avec sa victoire de 3-1 contre Drummondville vendredi, l'Armada a maintenant sept points d'avance sur Gatineau et elle conserve trois points de priorité sur Val-d'Or.
Les Olympiques devront maintenant retrouver leurs moyens dimanche alors qu'ils rendront visite aux Voltigeurs de Drummondville dans ce qui s'avérera un autre match d'importance capitale pour les deux équipes.