Shawn Boudrias a amassé deux autres points pour porter son total à 16 en seulement huit matches au mois de février.

Les Olympiques surprennent l’Armada

Il y a des victoires qui procurent plus de satisfaction que d’autres dans une saison de hockey.

Pour les Olympiques de Gatineau, leur gain de 4-3 en prolongation à Boisbriand dimanche après-midi entre dans cette catégorie.

Devant négocier avec des effectifs réduits malgré le retour d’Anthony Beauchamp et la non-suspension de Gabriel Bilodeau, ils ont pu signer une quatrième victoire de suite et récolter un point au classement dans un huitième match  consécutif contre l’équipe de tête de la LHJMQ.

L’Armada (40-9-6) n’a pas perdu à ses 17 derniers matches en temps réglementaire et les Gatinois ont été en mesure de neutraliser leurs trois grandes vedettes offensives.

Drake Batherson et Alexandre Alain ont été blanchis et Alex Barré-Boulet, auteur de 48 buts cette saison, a été limité à une passe.

« Cette victoire-là est amplement méritée, a lancé l’entraîneur-chef Éric Landry, d’un air  soulagé après le match. Côté stratégie, nous avons joué un de nos meilleurs matches de la saison. Le plan de match a été respecté à la lettre et nous avons eu le résultat pour le prouver. Tous les joueurs ont fourni un excellent effort. »

Pendant un avantage numérique en prolongation, Landry avait déployé l’une de ses stratégies préférées en envoyant trois défenseurs sur la patinoire. Pier-Olivier Lacombe lui a donné raison en inscrivant le but de la victoire. C’était le 10e but du défenseur recrue cette saison.

Les visiteurs ont dû résister à un désavantage numérique de deux joueurs et une autre pénalité dans les deux dernières minutes du match pour pouvoir surprendre la puissante Armada.

Les Olympiques (30-20-6) ont également eu une petite frousse en fin de deuxième période quand leur gardien Tristan Bérubé a été blessé lors d’une collision avec un joueur adverse.

Creed Jones a pris son relais dans les cinq dernières minutes de la période, mais il n’a pas affronté de tirs. Après avoir reçu des traitements entre les périodes, Bérubé a repris son poste au début du dernier tiers.

Les Gatinois ont limité l’Armada à 25 tirs malgré l’absence de joueurs clés. Anthony Poulin, Pascal Corbeil et Joël Teasdale ont déjoué le gardien numéro un des visiteurs.

Les défenseurs Alex Breton et Chris McQuaid ont imité Pier-Olivier Lacombe en fournissant des buts dans les deux premières périodes. Métis Roelens avait donné les devants 3-2 aux Olympiques avec sept minutes à jouer, mais Teasdale a porté le match en prolongation avec un but deux minutes plus tard.

Dans la victoire où les Olympiques ont dirigé 24 tirs contre Émile Samson, Shawn Boudrias a amassé deux autres points pour porter son total à 16 en seulement huit matches au mois de février. L’attaquant de 18 ans a récolté des points dans sept de ces huit matches. Alexandre Landreville a également une séquence intéressante de quatre matches avec au moins un point.

La troupe d’Éric Landry effectuera son deuxième et dernier voyage dans les Maritimes cette semaine avec des arrêts à Bathurst jeudi, Moncton vendredi et Halifax samedi après-midi. Il est encore trop tôt pour dire si Maxim Trépanier, Mikhail Shestopalov et Vincent Lampron pourront accompagner leurs coéquipiers durant ce voyage. Dawson Theede a quant à lui quatre autres matches de suspension à purger.

« Il y a des joueurs qui vont patiner lundi et nous verrons après l’entraînement de mardi qui sera en mesure de revenir au jeu ou pas », a conclu Landry.

LA REMONTÉE DES 67'S ÉCHOUE POUR UNE RARE FOIS

Capables de combler n’importe quel déficit après un mauvais départ depuis des semaines, les 67’s d’Ottawa ont finalement frappé un mur à Owen Sound samedi soir. 

S’ils avaient pu se relever d’un retard de 3-0 face à l’Attack à Ottawa une semaine plus tôt, les 67’s ont failli jouer le tour à leur ancien gardien Olivier Lafrenière une fois de plus. En arrière 3-0 après seulement 10 minutes de jeu, les 67’s ont été en mesure d’égaler la marque 4-4 en troisième période. 

L’Attack avait déjà vu ce film à la Place TD et s’est assurée d’éviter le même dénouement. Les locaux ont marqué trois buts consécutifs pour prendre une avance de 7-4 que les visiteurs ont aussitôt ramenés à 7-6 ! 

Ils avaient beau être tenaces, les 67’s ont manqué de carburant pour compléter une autre remontée alors que Nick Suzuki a compté les deux derniers buts de l’Attack (28-20-7) dans des cages désertes pour permettre à son club de signer une 12e victoire en 14 matches. 

Graeme Clarke, Sasha Chmelevski, Tye Felhaber, Travis Barron, Austen Keating et Oliver True ont marqué dans cette première défaite en 11 matches en temps réglementaire des 67’s (25-22-8). 

Ils reprendront l’action lundi après-midi contre les Rangers de Kitchener pour la Journée de la famille à la Place TD.

L'INTRÉPIDE N'A PLUS DE MARGE DE MANOEUVRE

Les matches se suivent et se ressemblent pour l’Intrépide de Gatineau contre les Lions du Lac St-Louis. Il n’arrive pas à déjouer facilement le gardien Devon Devi. 

L’espoir de l’Armada de Blainville-Boisbriand n’a cédé qu’une fois par match depuis le début de cette série de première ronde de la Ligue midget AAA du Québec. 

Encore dimanche, il a résisté à tous les tirs sauf celui d’Hendrix Lapierre en troisième période. Les Lions ont ainsi remporté un deuxième match de suite, cette fois par la marque de 3-1, pour prendre les devants 2-1 dans la série contre Gatineau. 

La troupe de Martin Lafleur fera face à l’élimination lundi soir lors du quatrième match qui aura encore lieu à Dollard-des-Ormeaux. Espoir des Olympiques de Gatineau, Brandon Frattaroli a participé aux trois buts des vainqueurs. Il a ouvert la marque pendant un avantage numérique en première période. Sa passe à Matt Choupani, toujours sur l’attaque massive, a donné un coussin de deux buts aux locaux en troisième période. 

Après une réplique de Lapierre, Frattaroli a consolidé l’avance des siens en comptant dans une cage déserte. 

L’Intrépide a dominé les lancers 36-31. 

Devon Levi montre un pourcentage d’efficacité de ,969 jusqu’à présent.