Malgré la défaite, le défenseur Alexandre Chenier-Allard a joué un rôle clé dans le match.

Les Olympiques soutirent un point aux Voltigeurs

Dans un match «pour hommes» à l'aréna Marcel-Dionne de Drummondville, les Olympiques de Gatineau ont réussi à soutirer un point de classement aux Voltigeurs, avant de s'incliner 6-5 lors d'une longue fusillade.
Un but de Frédérick Gaudreau au septième tour des tirs de barrage a fait la différence. Ce dernier est parvenu à déjouer le gardien Robert Steeves pour trancher le débat.
Le deuxième but du match du défenseur Alexandre Chenier-Allard, alors qu'il ne restait qu'une seconde à écouler au cadran en troisième période, avait auparavant poussé le match en prolongation. Les visiteurs ont d'ailleurs comblé des déficits de deux buts à trois reprises dans le match.
Olivier Caouette avait redonné une priorité de deux buts aux locaux avec moins de six minutes à faire, mais Jake Coughler a ramené l'écart à un seul filet 32 secondes plus tard sur le deuxième tir de la période seulement des Gatinois.
Quelques combats ont marqué cet affrontement et les Olympiques ont vu deux de leurs joueurs être expulsés. Mickaël Beauregard s'est fait prendre pour une mise en échec à la tête dès la première minute de jeu; les Voltigeurs en ont profité pour compter deux buts, ceux de Nikolas Brouillard et Matthew Boudens, pendant sa pénalité majeure. Derek Sheppard a commis la même infraction en deuxième période à l'endroit de Dexter Weber.
Alexandre Chenier-Allard, en fin de première, et Simon Tardif-Richard, en début de deuxième, ont répliqué aux deux premiers buts des Voltigeurs.
Ces derniers ont cependant repris les devants grâce aux filets d'Alexandre Grand-Maison et Ryan Culkin, Taylor Burke répliquant cependant à celui-ci à peine 17 secondes plus tard.
Vincent Dunn n'a pas terminé le match lui non plus, ayant livré un combat planifié d'avance à Joey Ratelle en deuxième période.
Il s'agissait d'un cinquième gain consécutif des Voltigeurs, tandis que les Olympiques n'ont pas perdu en temps réglementaire à leurs quatre derniers matches (2-0-2).
Le gardien Robert Steeves a fait face à 28 tirs devant la cage des Olympiques, alors que son vis-à-vis Louis-Philippe Guindon n'a été mis à l'épreuve qu'à 21 reprises devant celle des Voltigeurs, dont seulement trois en troisième période.
C'était le seul match de ce week-end du Super Bowl pour les Olympiques, qui disputeront leur prochain match mercredi en rendant visite au Phoenix de Sherbrooke.