Le vétéran Metis Roelens a compté un des deux buts des Olympiques jeudi soir à Rouyn.

Les Olympiques s’inclinent à Rouyn

Les Olympiques de Gatineau ont fait beaucoup de route pour aller jouer un match hors-concours à Rouyn-Noranda jeudi soir, mais ça en a valu la peine malgré un revers de 5-2 contre les Huskies de l’endroit, selon leur entraîneur-chef Éric Landry.

« On a vu ce qu’on avait à voir », a-t-il commenté d’entrée de jeu en entrevue téléphonique après la rencontre, un deuxième revers en trois parties présaison.

La recrue Ben Allison et le vétéran Metis Roelens ont compté les buts des Gatinois, alors que Samuel Johnson a dirigé l’attaque des Huskies avec un tour du chapeau, les autres buts étant l’œuvre de Loic Bergeron et Justin Bergeron.

Le gardien numéro un Creed Jones a obtenu le départ, obtenant de l’action pour la première fois du camp d’entraînement, et il a concédé les trois premiers buts des Huskies sur 19 lancers. La recrue Alexis Giroux est venu en relève et il a fait face à 17 tirs.

Les Olympiques ont utilisé une douzaine de recrues dans leur alignement à cette occasion alors qu’ils devront bientôt effectuer leurs dernières coupes pour permettre à leurs joueurs de savoir où ils s’en vont du côté scolaire. 

« C’était un bon test pour nos jeunes joueurs alors que nous avons joué un match sur une petite patinoire où il n’est pas facile de jouer, et contre une équipe expérimentée, qui a utilisé ses trois joueurs de 20 ans. C’est à ça que les matches hors-concours servent, à nous maintenant de prendre nos décisions. Nous avons jusqu’à samedi pour ce faire », a ajouté Landry, qui s’est dit satisfait de la sortie de Jones.

Les Olympiques vont jouer un quatrième match du calendrier préparatoire samedi à 16 h au Complexe Branchaud-Brière alors qu’ils recevront la visite des Foreurs de Val-d’Or.