Comme à Baie-Comeau la veille, les Olympiques ont alloué trois buts pendant qu’ils étaient en punition. Cela a permis à leurs adversaires de prendre le large. Les Saguenéens l’ont emporté 5-2 jeudi.

Les Olympiques s’enlisent à Chicoutimi

Les « unités peu spéciales » ont tué les Olympiques de Gatineau dans un deuxième match de suite jeudi soir à Chicoutimi.

En remontant au match de mercredi à Baie-Comeau où le Drakkar avait été parfait (3 en 3) sur son jeu de puissance, les Saguenéens ont aussi compté à leurs deux premières occasions jeudi.

Des buts rapides de Vladislav Kotkov à cinq contre trois et d’Artemi Kniazev dans la pénalité qui restait à écouler ont sonné le glas des Olympiques tôt en deuxième période. Les Saguenéens ont fini par l’emporter 5-2 dans un match où le jeu de puissance des Gatinois a encore fait défaut.

Blanchis en six occasions contre le Drakkar, les Olympiques ont marqué un but en neuf tentatives à Chicoutimi. Encore là, il a fallu une pénalité majeure de cinq minutes pour que Darien Kielb parvienne à déjouer Daniel Shank, le gardien par excellence du mois d’octobre dans la LHJMQ.

« Les unités spéciales nous tuent. Nous avons eu trois avantages numériques en première période. Nous aurions pu en profiter pour prendre les devants, mais nous avons manqué d’exécution et nous n’avons pas été capables de créer quoique ce soit », a analysé l’entraîneur-chef Éric Landry après une deuxième défaite consécutive.

Ce dernier n’aura pas beaucoup de temps pour apporter des correctifs. Son club va voyager toute la nuit avant de rentrer à Gatineau pour ensuite accueillir les puissants Huskies de Rouyn-Noranda samedi et les Remparts de Québec dimanche.

Les Gatinois viennent de commencer une portion difficile de leur calendrier qui va les ramener à Rimouski la semaine prochaine afin de compléter une séquence de sept matches en 11 jours.

Les Saguenéens ont marqué trois de leurs cinq buts sur le jeu de puissance jeudi. Zachary Lavigne a cloué le cercueil des visiteurs en troisième période pendant une punition. Tristan Pelletier avait ouvert la marque en première période à l’aide de son premier but en carrière dans la LHJMQ. Justin Ducharme a été l’autre joueur local à déjouer Creed Jones, qui a fait face à 24 tirs dans la défaite.

Son opposant, Daniel Shank, a aussi affronté 24 lancers. Charles-Antoine Roy l’avait battu en première période.

À court terme, Éric Landry voudrait voir son équipe retrouver son identité. Celle-ci s’est perdue quelque part au retour du voyage couronné de succès dans les Maritimes en début de saison.

« C’est simple, il faut se remettre à travailler dans notre identité. Nous n’avons pas les joueurs pour gagner uniquement avec le talent. Il faut s’investir sur le plan physique. Présentement, nous ne sommes pas les premiers sur la rondelle. »

Landry avoue aussi que ses unités spéciales font la différence depuis quelques matches.

« Ils (Saguenéens) ont marqué deux buts rapides en début de deuxième période pour porter le score à 3-1. Ils ont pris leurs aises. Nous avons commencé à forcer le jeu... »

Les Olympiques pourront au moins récupérer leur vétéran défenseur Gabriel Bilodeau dans le prochain match contre les Huskies samedi. Ce dernier a terminé de purger une suspension de trois matches.

« C’est certain que nous allons l’accueillir à bras ouverts. C’est un joueur de 20 ans qui passe beaucoup de minutes sur la patinoire et qui nous apporte beaucoup sur le plan offensif autant que défensif. »

Absent depuis trois matches, Maxim Trépanier pourrait aussi réintégrer l’alignement. Sa blessure était considérée mineure au départ, mais Landry n’a pas eu de nouvelles pendant le voyage dans le Nord-Est du Québec.

De leur côté, les Saguenéens étaient notamment privés du Gatinois Hendrix Lapierre jeudi soir. Blessé à l’épaule, il aurait quand même raté le match parce qu’il aurait été avec une des trois équipes canadiennes au Défi mondial U17. L’attaquant de 16 ans a reçu une mention honorable pour le titre de la recrue du mois d’octobre dans la LHJMQ.

+

PREMIER JEU BLANC POUR CÉDRICK ANDRÉE

Gardien par excellence du mois d’octobre dans la Ligue de l’Ontario (LHO), Cédrick Andrée a poursuivi dans la même voie en lançant son mois de novembre en signant son premier blanchissage en carrière jeudi soir à Windsor. Le gardien de 18 ans a repoussé chacun des 26 tirs des Spitfires pour aider les 67’s d’Ottawa à l’emporter 1-0 sur un but tardif de Tye Felhaber en troisième période. Andrée a maintenant remporté chacun de ses 10 derniers matches alors que le 17e but de Felhaber représente un sommet dans la LHO. Seul joueur de 20 ans chez les 67’s, Felhaber a compté 12 buts à ses 10 derniers matches. Il a été le seul à pouvoir déjouer l’excellent Michael DiPietro jeudi. L’espoir des Canucks de Vancouver a effectué 19 arrêts dans la défaite des Spitfires (6-9-1).

Compagnon de trio de Felhaber, Marco Rossi a été choisi recrue du mois d’octobre dans la LHO avec une récolte de 16 points en 11 matches avec un différentiel de +18.

Les 67’s (13-3-1) sont invaincus à leurs 11 derniers matches en temps réglementaire. Ils poursuivront leur voyage à Flint samedi contre les Firebirds (0-14-1) qui sont toujours à la recherche d’une première victoire cette saison. Ils s’arrêteront ensuite à Saginaw dimanche avant de rentrer à la maison.