Yakov Trenin a donné une avance que les Olympiques ont pu tenir jusqu'en deuxième période, mais les Voltigeurs ont bombardé le filet de Tristan Bérubé pour facilement combler le déficit.

Les Olympiques se font faire la leçon

En plein coeur d'une séquence où tout semblait leur sourire, les Olympiques de Gatineau ont probablement péché par excès de confiance contre un club qui venait à peine de se sortir d'une séquence de 10 revers consécutifs à Drummondville mercredi soir.
Victorieux dans huit de leurs 10 derniers matches avant de se présenter au centre Marcel-Dionne, les Gatinois ont été complètement été dominés par les Voltigeurs pendant les deux premières périodes. Le trou qu'ils s'étaient creusé était trop gros pour en ressortir.
Les Voltigeurs ont profité des Olympiques amorphes pour remporter un deuxième match de suite. Cette fois, au compte de 5-2.
Après cinq duels entre les deux clubs cette saison, ce sont les Drummondvillois qui ont l'avantage 3-2. Les Olympiques ont également raté une belle occasion de se rapprocher à deux points des Remparts de Québec au 10e rang puisque ceux-ci ont été renversés par le Drakkar de Baie-Comeau mercredi soir.
Après deux périodes, les hommes de Dominique Ducharme menaient 32-8 au chapitre des tirs. « C'est évident que nous avons mal commencé le match en ne mettant pas l'effort que j'avais espéré. Il faut donner le crédit à Drummondville. Ils ont commencé fort. Ils ont tiré beaucoup en partant. Notre équipe a été surprise. Il aurait fallu jouer tout le match comme nous l'avons fait en troisième période », a expliqué l'entraîneur-chef Éric Landry.
Les Olympiques ont eu le dessus 12-6 dans les tirs en troisième, mais cet effort arrivait beaucoup trop tard.
Nicolas Guay, Andrew Shewfelt, Ryan Verbeek, Jérémy Manseau et Nathan Hudgin ont déjoué Tristan Bérubé à son retour contre son ancienne équipe. Il a finalement fait face à 38 tirs. « Tristan était prêt depuis le début contrairement au reste de l'équipe. Il nous a gardés dans le match aussi longtemps qu'il a pu. Les Voltigeurs ont fini par capitaliser avec leur grande quantité de tirs. »
Le gardien des Voltigeurs, Émilien Boily, a complété son match avec 18 arrêts. 
Les Olympiques avaient ouvert la marque dès la quatrième minute du match sur un but de Yakov Trenin, mais il a fallu attendre à la troisième période pour qu'ils inscrivent un deuxième but par l'entremise de Matthew Thorpe.
Avec la défaite, les Olympiques (27-28-4) retournent avec une fiche inférieure à ,500. Ils recevront les Saguenéens de Chicoutimi à leur prochain match samedi au centre Robert-Guertin.