Les Olympiques ont sélectionné l’attaquant russe Alexei Prokopenko au huitième rang du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey mardi.
Les Olympiques ont sélectionné l’attaquant russe Alexei Prokopenko au huitième rang du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey mardi.

Les Olympiques repêchent un Russe convoité

En sélectionnant au huitième rang du repêchage des joueurs européens de la Ligue canadienne de hockey, les Olympiques de Gatineau visaient un joueur d’impact.

Leur voeu a été exaucé lorsqu’ils ont pu choisir leur cible numéro un. Alexei Prokopenko a été le capitaine de l’équipe nationale russe au dernier Défi mondial des moins de 17 ans.

Preuve qu’il était le joueur convoité par l’équipe outaouaise, l’entente a déjà été ficelée avec l’agent du joueur. L’attaquant de 17 ans va se rapporter au prochain camp d’entraînement des Olympiques.

«C’est un centre de six pieds. Un joueur intelligent sur les 200 pieds de la patinoire. Il joue de la bonne façon et nous pensons qu’il pourra bien s’adapter au style de jeu nord-américain pour connaître du succès ici. Il est un bon espoir de la LNH. Je pense qu’il aura un gros impact sur notre club», a expliqué Louis Robitaille mardi.

Au Défi mondial U17, Prokopenko a récolté deux points en six matches. Il a été beaucoup plus dominant avec l’Avangard d’Omsk où il a été crédité de 66 points en 30 matches dans une ligue des moins de 17 ans axée sur le jeu offensif. Prokopenko a aussi été le capitaine de ce club. De plus, il a amassé huit buts et 12 points en 16 matches avec le Yastreby d’Omsk dans la Ligue junior majeure de la Russie (MHL).


« Il est un gros nom en Russie. Il voulait venir chez nous. Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur lui. »
Louis Robitaille

Cette production est similaire à celle de Vitaly Abramov, l’ex-joueur étoile des Olympiques, qui avait amassé huit et 14 points en 20 matches au même âge dans cette ligue. Yakov Trenin, un autre très bon Russe des Olympiques, avait récolté sept buts et 14 points en 22 matches dans la MHL à 16 ans.

Un des plus grands joueurs de l’histoire des Olympiques, Maxime Talbot a justement terminé sa carrière professionnelle avec l’Avangard d’Omsk. Le repêchage européen de la LCH est un exercice de contacts et de relations. La venue de Prokopenko à Gatineau ne serait pas exactement le fruit du hasard. Il connaît d’ailleurs très bien l’agent du nouveau russe des Olympiques. Rappelons que le double champion de la coupe du Président était à la table des Olympiques lors de la première ronde du dernier repêchage de la LHJMQ. Il avait notamment procédé à l’annonce officielle de la sélection de Tristan Luneau au tout premier rang de la séance.

Maintenant, Louis Robitaille s’attend à ce que Prokopenko traverse une période d’adaptation en raison de la langue, mais il se disait content de pouvoir miser sur le retour du défenseur Evgeny Kashnikov afin d’assurer une transition plus en douceur.

«C’est un joueur qui a toujours connu du succès offensif. Il était capitaine de l’équipe nationale de la Russie. On connaît la force de frappe de leur équipe. Il est un gros nom en Russie. Il voulait venir chez nous. Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur lui.»