Le défenseur offensif format géant, Evgenii Kashnikov, est un produit du réputé programme du CSKA Moscou.

Les Olympiques repêchent un défenseur russe

L’histoire ne dit pas s’ils peuvent prédire l’avenir, mais les Olympiques de Gatineau pensent être passés au « Kash » jeudi avant-midi en sélectionnant Evgenii Kashnikov au 12e rang du repêchage des joueurs européens de la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Le défenseur offensif format géant est un produit du réputé programme du CSKA Moscou, anciennement connu sous le nom de l’Armée rouge de l’Union soviétique. Pour le directeur des opérations hockey des Olympiques, Alain Sear, la sélection de Kashnikov pourrait même ressembler à un cadeau de Noël avant le temps. Son nouveau défenseur de 6’3’’ et 180 livres est justement né le 25 décembre. Il est encore âgé de 16 ans et il ne sera pas admissible au repêchage de la LNH avant 2021.

« Evgenii est un défenseur mobile, qui a déjà un très bon gabarit pour son très jeune âge. Il était sur notre radar depuis un moment. Il est agile avec la rondelle. Il aime appuyer l’attaque. Il va bien cadrer dans ce que nous voulons faire en défensive. En plus, il va permettre d’ajouter du coffre à notre groupe de défenseurs. »

Alain Sear a assuré que Kashnikov portera l’uniforme des Olympiques la saison prochaine et que l’intention était de le faire venir à Gatineau dès la mi-juillet pour lui permettre de s’acclimater à son nouveau milieu.

Le Russe a partagé sa dernière saison entre l’équipe U17 du CSKA Moscou où il a amassé 8 points en 26 matches et l’équipe U18 où étrangement, il a produit davantage avec une récolte de 15 points en 16 matches en plus d’ajouter sept points en huit matches des séries.

À LIRE AUSSI: Deux défenseurs américains droitiers pour les Olympiques

>> Repêchage 2019: toutes les cibles atteintes pour les Olympiques

Les Olympiques aligneront donc deux défenseurs européens en 2019-20 avec le retour anticipé de David Aebischer. Toujours âgé de 18 ans, le Suisse a récolté 28 points en 59 matches avec les Gatinois l’an dernier, mais il s’est avéré un des meilleurs joueurs de l’équipe en fin de saison et pendant les séries éliminatoires après les blessures au capitaine Gabriel Bilodeau et de l’autre défenseur clé, Darien Kielb.

« Evgenii veut devenir un professionnel. Nous pensons qu’il a tous les outils pour réussir. Son seul défaut, c’est qu’il est gaucher au lieu d’être droitier ! C’est la deuxième fois que nous négocions des dossiers avec son agent. La première fois, nous ne lui avions pas fait confiance et nous avons dû mordre nos doigts par après. Cet agent représente seulement des joueurs qui sont de calibre de la Ligue canadienne, sinon il ne se donne pas la peine », a ajouté Sear, qui espère avoir la main plus heureuse avec ce joueur russe qu’avec Iaroslav Likhachev et Mikhail Shestopalov lors des deux dernières saisons.

Il y aura donc congestion à la ligne bleue des Olympiques la saison prochaine. En plus des deux défenseurs européens, Darick Louis-Jean, Chris McQuaid, Braeden Virtue et Zachary Fortin sont admissibles à un retour. Justin Gosselin (4e ronde), William Paré (6e), Xavier Brisebois (9e) et Julien Prévost (12e) sont des produits du repêchage de 2018 et joueront sur leurs 17 ans. Les Gatinois ont aussi repêché Olivier Boutin (1re ronde), Charles-Alexis Legault (2e) et Justin Bergeron (4e) dans les premières rondes du repêchage de 2019.

Les 67’s passent

Deux clubs de la LCH n’ont pas sélectionné un seul joueur au repêchage européen jeudi : les Tigres de Victoriaville et les 67’s d’Ottawa. Ces derniers ont déjà confirmé les retours de Marco Rossi et de Nikita Okhotyuk la saison prochaine. Le premier est pressenti comme un choix de première ronde dans la LNH en 2020. Le second a été une sélection de deuxième tour des Devils du New Jersey la semaine dernière.