Les Olympiques remontent la pente

Le meilleur remède pour effacer un déficit de deux buts tôt dans un match ?
Faire payer son adversaire chaque fois qu'il se retrouve en punition ! C'est ce que les Olympiques de Gatineau ont fait vendredi soir. Ils ont marqué quatre buts en autant d'occasions d'attaques massives pour combler un déficit de 0-2 et vaincre les Foreurs de Val-d'Or 7-5 dans un match hautement divertissant vu par 2142 partisans au centre Robert-Guertin.
Yakov Trenin et Vitalii Abramov ont été les locomotives de cette remontée. Les deux Russes ont terminé la soirée avec quatre points chacun. Quelques héros obscurs ont également contribué à cette deuxième victoire consécutive des Olympiques. William Basque a inscrit son deuxième but de la saison et le défenseur Jake Barter a compté son premier but depuis son acquisition des Islanders de Charlottetown.
La victoire ramène les Olympiques (21-26-4) à un seul point des Foreurs (22-25-3) et à deux points de l'Océanic de Rimouski en 12e position.
Le match avait toutefois très mal débuté pour les locaux. À son premier départ de la saison au « Vieux Bob », Tristan Bérubé a cédé deux fois sur les six premiers tirs des visiteurs. Battu par Ivan Kozlov et Yan Dion, Bérubé a laissé sa place à Mathieu Bellemare après 11:37 de jeu.
Les Olympiques ont réagi en comptant leur premier de quatre buts en avantage numérique quand Yakov Trenin a expédié un missile derrière Alex Bishop. Appuyant l'attaque, Jake Barter a rapidement égalé la marque 2-2, mais Jason Bell a redonné un coussin d'un but aux Foreurs à peine 26 secondes plus tard.
Même si les Gatinois avaient nettement les meilleures occasions de marquer, les deux clubs ont joué au chat et à la souris pendant tout le reste du match. D'ailleurs, les locaux n'ont jamais eu l'avance avant le but de Gabriel Bilodeau sur un autre boulet de canon pendant une attaque à cinq en troisième période. William Basque a ajouté un but d'assurance important puisque Charley Graaskamp allait répliquer avec le seul but des Foreurs en cinq tentatives d'avantages numériques en fin de match. Vitalii Abramov a cependant envoyé tout le monde à la maison avec le sourire en comptant son 34e but de la saison avec deux minutes à écouler au match.
Zack MacEwen et Jeffrey Durocher ont inscrit les buts des Gatinois dans la période médiane. David Noël avait donné la dernière avance des Foreurs à mi-chemin dans le match à l'aide d'un tir d'un angle impossible.
Il faut l'avouer. Les Olympiques méritaient cette victoire. Ils ont dominé le match 33-18 au chapitre des tirs. Ils ont fait tous les sacrifices nécessaires pour l'emporter en bloquant des tirs et en rivalisant avec les Foreurs sur le plan physique. Même s'il a accordé sept buts, Alex Bishop n'a pas eu grand-chose à se reprocher. Il a été battu par des boulets de canon de Trenin, MacEwen, Bilodeau et Basque. Quant à lui, le but de Durocher lui a été servi sur un plateau d'argent par Vitalii Abramov.
L'entraîneur Éric Landry avait le sourire facile après cette remontée.
« Nous avons respecté le plan de match même si les Foreurs ont profité de deux bonds favorables pour prendre les devants. Nous avons repris le dessus en jouant avec confiance et enthousiasme. Nous avons reçu la contribution de tous. Abramov, Trenin, MacEwen ont montré le chemin. Nos défenseurs n'ont pas lâché leurs joueurs à couvrir. Ils ont bloqué des tirs. »
William Basque était quant à lui soulagé de participer au pointage.
« Au nombre de matches qu'il y a dans une saison, c'est important d'aider nos gars des deux premières lignes. Ils n'ont pas à faire tout le travail tout seul. Je sentais que mon but s'en venait. Depuis quelques matches, j'avais toujours une bonne chance de marquer. Puis, les Foreurs ont une grosse équipe. C'est le genre de match qui va bien à un joueur de ma taille. »
Les Olympiques se rendront maintenant à Shawinigan samedi après-midi pour y affronter les Cataractes avant de fermer les livres sur leur fin de semaine.
Tournoi midget espoir : Gatinois toujours vivants
Après avoir remporté le premier match de la journée au Complexe Branchaud-Brière pendant le tournoi midget espoir de Gatineau vendredi, l'Intrépide de l'Outaouais a enchaîné avec une victoire de 4-2 contre le Cyclone de Québec dans le dernier match de la soirée. Ces deux victoires leur a donné un laissez-passer pour la ronde éliminatoire de samedi.
Étienne Champagne, Samuel Lamontagne, Hendrix Lapierre (rappelé du bantam AAA) et Connor Frenette ont participé au pointage en soirée. En matinée, l'Intrépide avait profité d'une belle prestation de son gardien Rémi Leblanc pour disposer des Dynamiques du Collège Charles-LeMoyne 4-1. Mikaël Martel, Sheldon Guénette, Roy Duggan et Jack Seymour avaient compté.
L'équipe outaouaise jouera à 17 h 45 samedi. Il reste encore un autre joueur de la région dans le tournoi. William Gignac a inscrit le but gagnant d'Équipe Québec Bleu dans un gain de 2-1 contre les Pionniers de Lanaudière en après-midi.
Cette équipe d'étoiles constituées des meilleurs joueurs de moins de  15 ans au Québec a remporté ses trois matches du tournoi. Il jouera son premier match éliminatoire (8e de finale) samedi matin à 11 h 15. Les deux autres joueurs de l'Intrépide bantam AAA qui s'alignaient avec Équipe Québec Blanc ont été éliminés après un revers de 3-2 contre le Noir et Or de Mortagne. Le gardien Alexandre Groleau a accordé trois buts à son seul match. Paul Doré a marqué une fois en trois parties.
L'Intrépide pas dans le coup à Lachenaie
L'Intrépide de Gatineau a beau avoir eu le meilleur 32-26 au chapitre des tirs au but à Lachenaie vendredi soir, il reste que le Phénix du Collège Esther-Blondin menait déjà 3-0 à l'aide d'un minimum de tirs après 10 minutes de jeu.
Les Gatinois ont bien essayé de revenir dans le match. C'était même 3-2 en deuxième période, quand le Phénix a repris de plus belle pour finalement l'emporter 7-2. Mikaël Foucher a terminé le match avec 19 arrêts devant la cage de l'Intrépide (13-22-2). Il a notamment été battu trois fois par Thomas Bordeleau. Samuel Poulin a récolté quatre points dans la victoire du Phénix (18-12-5). Jacob Cadrin-Aubin et Alexandre Gagnon ont répliqué pour les Gatinois.
L'Intrépide va compléter son week-end en recevant les Vikings de St-Eustache dimanche au Complexe Branchaud-Brière à 12 h 30.