Kieran Craig a connu le match le plus productif de sa carrière dans la LHJMQ. Il a inscrit un but et récolté trois passes face aux Foreurs à Val d’Or.
Kieran Craig a connu le match le plus productif de sa carrière dans la LHJMQ. Il a inscrit un but et récolté trois passes face aux Foreurs à Val d’Or.

Les Olympiques rattrapent Halifax [VIDÉO]

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Une première étape a été franchie pour ramener les Olympiques de Gatineau dans le portrait des séries éliminatoires de la LHJMQ.

Avec leur victoire de 5-4 acquise en fusillade à Val-d’Or mardi soir, ils ont rejoint les Mooseheads de Halifax au 16e rang du classement général. 

Une heure plus tôt dans les Maritimes, les Mooseheads avaient amassé un point dans un revers de 3-2 en prolongation contre les Islanders de Charlottetown. Il s’en est fallu de peu mardi pour que Halifax accentue son écart sur les Gatinois.

Ceux-ci ont laissé filer une avance de 3-1 contre les Foreurs au centre Air Creebec. En deuxième période, les locaux ont marqué trois buts consécutifs pour prendre les commandes du match, mais David Aebischer a freiné la glissade en ramenant les deux clubs à un pointage de 4-4 après deux périodes.

Les Olympiques ont eu chaud dans le dernier vingt quand Métis Roelens a été expulsé du match après avoir hérité d’une pénalité majeure de cinq minutes pour un bâton élevé. Huit secondes plus tôt, David Aebischer venait d’écoper d’une pénalité lui aussi. Les Foreurs ont donc évolué à cinq contre trois pendant 1:52. Non seulement les Gatinois ont résisté à ce désavantage numérique double, mais ils ont aussi écoulé la punition majeure de Roelens pour garder la marque à 4-4.

Comme la prolongation n’a rien réglé, il a fallu la fusillade pour déterminer un gagnant. Pier-Olivier Roy en a été l’unique marqueur pendant que Rémi Poirier a freiné les trois tireurs des Foreurs pour assurer la victoire des Gatinois (18-27-4), couronnant ainsi une soirée faste pour Kieran Craig, qui a participé aux quatre buts des vainqueurs.

Après une mini-léthargie de cinq matches sans point, Craig a inscrit un but en plus de préparer ceux de Pier-Olivier Roy, Métis Roelens et David Aebischer pour connaître le match le plus productif de sa carrière dans la LHJMQ.

« Le trio de Craig a été solide avec [Manix] Landry et [Evan] MacKinnon. Ils ont donné le ton en amenant beaucoup d’énergie. Si nous pouvons avoir un trio qui prend le leadership à chaque match, ce sera bon pour notre équipe », a expliqué l’entraîneur-chef Éric Landry.

Ses protégés ont évité le pire dans la troisième période dominée 15-4 par les Foreurs (21-22-7) au chapitre des tirs.

« Nous étions nerveux en troisième période, mais nous avons aussi fait des jeux plus sécuritaires que dans la deuxième période que je n’ai pas aimée du tout. Nous avions été mous en zone neutre. Notre désavantage numérique nous a tenus dans le match. Nous aurions pu facilement tirer de l’arrière, mais nous avons bien travaillé et ça nous a permis d’aller chercher au moins un point. Sans Métis Roelens pour finir le match, il a fallu rouler avec tous les trios pour nous assurer d’avoir assez d’énergie jusqu’à la fin. »

Nicolas Ouellet a inscrit deux buts dans le camp des Foreurs. David Noël et Olivier Mathieu ont été les autres à battre Rémi Poirier, qui a fait face à 35 tirs contre 28 pour Jonathan Lemieux. Thomas Pelletier a amassé trois passes dans la défaite.

Les Olympiques sont restés en Abitibi après le match. Ils affronteront les Huskies à Rouyn-Noranda mercredi soir. Métis Roelens devrait toutefois rater cette rencontre. Une pénalité majeure pour un coup de bâton au visage entraîne généralement une suspension automatique.