Devant la cage des Olympiques, Rémi Poirier a effectué 37 arrêts pour remporter un troisième match en huit décisions.

Les Olympiques larguent les Foreurs 6-2

Décidément, Iaroslav Likhachev aime l’air de Val-d’Or.

La recrue russe des Olympiques de Gatineau avait amorcé sa carrière dans la LHJMQ en marquant deux buts et en ajoutant deux passes dans un gain facile contre les Foreurs au centre Air Creebec.

Vendredi soir, à sa deuxième visite dans la vallée de l’or, il a inscrit son premier tour du chapeau de la saison dans une victoire de 6-2.

C’est d’ailleurs la première chose qui est venue en tête de l’entraîneur-chef Éric Landry après cette deuxième victoire consécutive des siens.

« Iaro aime l’Abitibi, je pense ! Mais il y a plus que ça. On voyait récemment qu’il était sur le point de débloquer. Espérons que ça va le lancer pour de bon cette fois », a-t-il dit au sujet de Likhachev, qui a atteint le plateau des 10 buts à son 39e match de la saison.

La moitié de ceux-ci ont été comptés contre les Foreurs.

La victoire des Olympiques (18-26-5) était d’autant plus importante parce qu’elle leur a permis de distancer les Foreurs (15-30-5) de six points au classement alors que quatre équipes sont dans une lutte pour terminer au quatrième rang de la conférence de l’ouest de la LHJMQ pour obtenir l’avantage de la patinoire au premier tour des séries.

Les Olympiques ont justement rejoint les Tigres de Victoriaville au quatrième rang vendredi soir.

« C’était un match important contre des adversaires qui n’étaient qu’à deux points de nous avant notre duel », a ajouté Landry, dont le fils Manix a compté un but dans un deuxième match de suite contre les Foreurs.

Les autres buts ont été comptés par deux défenseurs qui étaient toujours à la recherche de leurs premiers buts dans la LHJMQ.

Zachary Fortin a marqué à l’aide d’un puissant tir frappé et Darick Louis-Jean a compté son dans une cage déserte en fin de match.

Devant la cage des Olympiques, Rémi Poirier a effectué 37 arrêts pour remporter un troisième match en huit décisions.

« Rémi a très bien fait, surtout en deuxième où nous avons eu besoin de quelques gros arrêts », a avancé Landry. Félix Boivin et Nicolas Ouellet ont marqué dans le camp des perdants.

Les Olympiques devront savourer leur victoire et l’oublier demain parce qu’ils se rendront à Rouyn-Noranda où les Huskies (43-7-1) n’ont pas encore subi la défaite en 2019. Ils viennent de gagner 13 matches de suite, mais rien pour effrayer Éric Landry.

« Nous avons gagné contre eux à Rouyn en début de saison. Le hockey se joue sur la glace. Tout peut arriver. »

+

LA PROLONGATION SOURIT AUX 67'S

La séquence victorieuse des 67’s d’Ottawa a atteint sept matches vendredi soir quand ils ont profité d’un avantage numérique en prolongation pour vaincre le Storm de Guelph 4-3 à la Place TD.

Kyle Maksimovich a déculotté le gardien Anthony Popovich après avoir reçu une belle passe de Lucas Chiodo pour mettre fin à un match endiablé entre deux puissances de la Ligue de l’Ontario. Membre d’Équipe Canada junior et espoir du Canadien de Montréal, Nick Suzuki avait forcé la tenue de la prolongation en comptant sur le jeu de puissance à trois minutes de la fin.

Keegan Stevenson a pour sa part déjoué Mike DiPietro deux fois pour le Storm (26-13-10). Recrue du mois de janvier dans la LHO, Marco Rossi a ajouté un but et une passe pour les 67’s. Il a inscrit un but dans un huitième match de suite. Mitchell Hoelscher avait ouvert la marque pour les locaux dès le début du match.

Les 67’s (37-9-4) subiront un autre gros test samedi soir alors qu’ils recevront les IceDogs du Niagara (32-10-7), qui ont gagné leurs huit derniers matches. Il faudra voir si Cédrick Andrée sera envoyé dans la mêlée.

L’Orléanais de 18 ans a reçu le titre du gardien du mois de janvier dans la LHO.