Yakov Trenin des Olympiques a été freiné par le gardien des Saguenéens Xavier Potvin, samedi.

Les Olympiques intraitables à domicile

Les Olympiques de Gatineau continuent de former une équipe dominante au centre Robert-Guertin depuis plus d'un mois.
Samedi soir, face aux Saguenéens de Chicoutimi, ils ont remporté un septième match consécutif devant leurs partisans. Ils l'ont fait avec conviction. Un gain de 6-1 contre une formation qui peut sérieusement aspirer aux grands honneurs dans la LHJMQ.
Devant son filet, Mathieu Bellemare avait obtenu la première étoile du match dans une victoire de 3-1 lors du premier passage des Saguenéens le 4 janvier. Il a été encore solide samedi soir en repoussant 30 de leurs 31 pour avoir une autre étoile, la troisième.
Qu'est-ce qui fait que Bellemare a arrêté 67 des 69 lancers des Saguenéens à Guertin cette saison?
«Je ne pourrais pas dire. C'est une affaire d'équipe. Nous ne nous sommes pas cassé la tête avec des jeux compliqués. Nous sommes restés dans le système et l'indiscipline des Saguenéens nous a aidés dans ce match-là», a dit le gardien qui fêtera ses 19 ans lundi.
En attaque, Yakov Trenin avait du feu dans les yeux. Il a inscrit les deux premiers buts des Olympiques en plus d'ajouter une passe sur le dernier but de la rencontre de Vitalii Abramov dans une cage déserte.
L'espoir des Predators de Nashville était particulièrement content d'inscrire son deuxième but, son 25e de la saison, en deuxième période. «Le match a été rude, surtout en première et en deuxième période. Ils ont eu des punitions et je voulais qu'ils en payent la note», a dit celui qui a été victime d'un bâton élevé au visage quelques minutes avant son deuxième but.
Shawn Boudrias s'est aussi illustré avec deux buts dans la troisième période alors que le match était encore à la portée des visiteurs qui tiraient de l'arrière 3-1 après 40 minutes.
Jeffrey Durocher a été l'autre Olympique à déjouer Xavier Potvin, qui a cédé sa place à Julio Billia avec cinq minutes à faire au match. Potvin aurait été blessé selon son entraîneur Yanick Jean. Les Gatinois ont tiré 33 fois sur la cage des Sags.
Dmitry Zhukenov a été l'unique marqueur des Saguenéens, qui perdaient ainsi un troisième match de suite après une séquence où ils avaient aligné les succès.
Indiscipline des Saguenéens
Les locaux ont surtout tiré profit de l'indiscipline des visiteurs en marquant trois fois sur neuf occasions d'attaque massive. Chicoutimi a marqué son seul but sur l'attaque à cinq, mais les Gatinois n'ont été punis que trois fois.
L'entraîneur-chef Éric Landry a vraiment aimé le jeu physique de ses troupiers dans ce match contre une équipe remplie de joueurs talentueux en attaque autant qu'en défense. «Nous nous sommes concentrés à bien jouer défensivement et ça nous a permis de jouer avec la rondelle plus souvent. Nous avons limité les Saguenéens à plusieurs tirs de loin. Nous avons fait un bon travail pour récupérer les retours. Notre premier but en avantage numérique nous a donné des ailes. Les deux buts de Shawn Boudrias ont également fait du bien puisque ce n'est pas toujours aux deux premiers trios de marquer des buts.»
La victoire permet aux Olympiques de retrouver une fiche de ,500 (28-28-4).