Les Olympiques se sont inclinés au compte de 7-3 contre les Voltigeurs de Drummondville, vendredi.

Les Olympiques écrasés par les Voltigeurs

Retour à la normale à Drummondville vendredi soir. Si les Olympiques avaient pu surprendre les Voltigeurs 7-1 au centre Robert-Guertin il y a deux semaines, ces derniers ont pu leur rendre la monnaie de leur pièce devant leurs propres partisans avec un gain convaincant de 7-3.

Tel un scénario idéal écrit pour les partisans drummondvillois, Maxime Comtois, fraîchement de retour de son stage avec les Ducks d’Anaheim, a marqué le premier but des Voltigeurs à son premier match de la saison dans la LHJMQ.

Laissé à lui-même devant le rouleau-compresseur rouge, Tristan Bérubé a limité les dégâts à 1-0 pendant la première période, mais les Voltigeurs ont réussi à l’envoyer aux douches avec trois buts en 56 secondes au début de la deuxième période. C’était 4-0. Creed Jones a fait son entrée et malgré quelques arrêts miraculeux, les Olympiques n’étaient plus là. Les protégés de Steve Hartley ont dominé la rencontre 41-21 au chapitre des tirs.

Comtois a été limité à un point dans la victoire des siens. Il a évolué à l’aile droite d’un trio pivoté par Xavier Simoneau de St-André-Avellin. L’ancien de l’Intrépide a aussi récolté un point.

Joe Veleno et Pavel Koltigyn, deux fois chacun, Dawson Mercer et Gregor MacLeod ont aussi marqué des buts dans cette cinquième victoire de suite des Voltigeurs. MacLeod a complété le match avec cinq points.

Charles-Antoine Roy, Darien Kielb et Shawn Boudrias ont répliqué pour les Gatinois, qui tenteront de mettre fin à une séquence de quatre défaites consécutives en recevant les Cataractes de Shawinigan samedi soir au «Vieux Bob.» Jean-François Plante, Le Droit