Tristan Bérubé a vu près de la moitié des tirs de son opposant.

Les Olympiques dominent, mais s’inclinent

Même en dominant leurs adversaires samedi soir au centre Robert-Guertin, les Olympiques de Gatineau ont été incapables d’acheter une victoire.

Les protégés d’Éric Landry se sont butés à un gardien au sommet de son art. Antoine Coulombe a mérité la première étoile en repoussant 43 des 45 tirs des Olympiques et les Cataractes de Shawinigan ont quitté le « Vieux Bob » avec un gain de 3-2.

Tristan Bérubé a vu près de la moitié des tirs de son opposant. Les Cataractes (8-18-2) ont tiré 25 fois contre lui, mais ils ont été plus opportunistes pour voler deux points aux Gatinois à leur troisième match en autant de jours.

« Quand ça va mal, tout va mal. Nous méritions ce match-là, mais un peu comme Tristan Bérubé nous avait volé deux points à Rimouski récemment, ç’a été l’inverse samedi. Leur gardien leur a volé un match. Nous avons eu plusieurs excellentes chances de marquer. Connor LePage a été frustré à plus d’une reprise. Nous avons travaillé fort. C’est plate à dire, mais quand tu traverses une mauvaise passe, ça en prend toujours un peu plus pour t’en sortir », a expliqué l’entraîneur-chef Éric Landry après la cinquième défaite de suite des siens.

Shawn Boudrias avait donné les devants aux locaux en première période, mais William Cummings avait répliqué pour les Cataractes.

Après deux périodes, c’était l’égalité 1-1 malgré l’avantage de 32-16 des Olympiques dans les tirs. En troisième période, Mavrik Bourque a brisé l’égalité sur une passe du défenseur de l’Est ontarien Jason Horvath, puis Anthony Imbeault a donné un coussin de deux buts aux hommes de Daniel Renaud.

Charles-Antoine Roy a redonné espoir aux locaux en fin de match, mais c’était trop peu, trop tard.

« Le point positif, c’est que les gars étaient en maudit après la défaite. Il y avait de l’émotion dans le vestiaire. Les gars veulent gagner. L’équipe leur tient à cœur. L’énergie était là, mais leur gardien a fait de gros arrêts », a ajouté Landry.

Les Gatinois ont été devancés par les Foreurs de Val-d’Or au classement en fin de semaine et ils occupent maintenant le 15e rang de la LHJMQ.

La tâche des Olympiques va se compliquer en fin de semaine prochaine alors qu’ils affronteront deux fois les 67’s d’Ottawa, un club qui n’a pas perdu à ses 23 derniers matches en temps réglementaire.

+

REVERS DE L'INTRÉPIDE

La séquence de six victoires consécutives de l’Intrépide de Gatineau a pris fin dimanche à l’aréna Fleury de Montréal-Nord. À l’opposé, le Rousseau Royal de Laval-Montréal a freiné sa séquence de sept défaites de suite en renversant l’Intrépide 5-2.

Charles Locas et Daniel Agostino ont inscrit deux buts chacun dans la victoire. Gianni-Adriano Lombardo a été l’autre joueur du Rousseau Royal (10-13-3) à battre le gardien Alexandre Groleau, qui a fait face à 32 tirs. La réplique gatinoise est venue de Marc-Olivier Racine-Roy et Samuel Fortier. Le gardien Jérémie Bergeron a repoussé 28 tirs de l’Intrépide (20-4-2). Les Gatinois recevront la coriace équipe des Estacades de Trois-Rivières (17-7-3) pour une série de deux matches samedi et dimanche prochains.