Éric Landry, entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau

Les Olympiques dégonflés à Bathurst

De tous les matches du plus long voyage de la saison des Olympiques de Gatineau, celui contre le Titan d’Acadie-Bathurst lui était le plus accessible.

À la surprise générale, ils ont gagné leurs trois premiers duels contre des clubs de tête de la LHJMQ vendredi, samedi et lundi, mais ils ont échappé celui de jeudi soir à Bathurst par la marque de 6-2. Tristan Bérubé, ancien gardien des Olympiques et futur gardien des Gee Gees de l’Université d’Ottawa, a effectué 36 arrêts pour donner une deuxième victoire en 21 matches au Titan (2-13-6).

Rémi Poirier a repoussé 26 tirs des locaux dans la défaite, mais il a éprouvé des difficultés face à Shawn Element, auteur d’un tour du chapeau, et Mathieu Desgagnés qui a marqué deux fois.

Riley Kidney a été l’autre marqueur dans cette rare victoire du Titan, qui avait obtenu son premier succès vendredi dernier contre les Wildcats de Moncton.

David Aebischer et Carson MacKinnon ont répliqué pour les Olympiques dans ce match piège, où ils saluaient les retours de Zach Dean et Olivier Boutin. Les deux joueurs de 16 ans revenaient du Défi mondial des moins de 17 ans où ils ont connu du succès sur une base individuelle, Dean récoltant notamment sept points en cinq matches.

« On savait exactement ce qui nous attendait. Ce n’était pas vraiment un match piège, a cependant expliqué l’entraîneur-chef Éric Landry après cette première défaite en temps réglementaire en sept matches. Nous avions averti les joueurs à maintes reprises à l’entraînement d’hier. Nous avions pris contrôle du jeu dans les deux premières périodes, mais Tristan Bérubé a fait des arrêts clés et ils ont été très opportunistes en marquant sur des déviations. »

C’était 2-2 à mi-chemin dans le match quand le Titan a marqué deux buts rapides avant de rentrer au vestiaire après 40 minutes.

« En arrière par deux buts, nous avons commencé à faire plus de jeux à haut risque. Nous avons été plus mous et ils en ont profité. Dans ce match, on s’est compliqué la vie et ç’a joué contre nous », a ajouté Landry.

Les Olympiques (7-12-3) sont rentrés directement à Moncton après le match où ils affronteront les Wildcats dans le cinquième et dernier match de leur voyage vendredi soir.

Les 67’s défaits

À Saginaw, au Michigan, les 67’s d’Ottawa étaient dans le siège du conducteur avec une avance de 3-2 avec cinq minutes à jouer jeudi soir, mais des buts tardifs de DJ Busdeker et de Cole Perfetti ont permis au Spirit (12-6-2) de revenir de l’arrière pour renverser les Ottaviens 4-3. Mitchell Hoelscher a touché la cible deux fois dans la cause perdante. Marco Rossi a été l’autre marqueur des 67’s (13-6-0), qui vont poursuivre leur voyage à Flint samedi et à Sarnia dimanche.