Alain Sear.

Les changements administratifs passeront inaperçus

L'arrivée de deux nouveaux propriétaires et la démission d'un directeur du marketing de longue date n'auront aucune incidence sur le produit offert sur la patinoire par les Olympiques de Gatineau selon le copropriétaire et président du club, Alain Sear.
«Ce sont des changements administratifs qui ne toucheront pas les partisans. André Chaput a vendu 20% de ses actions à deux de ses amis de l'Est ontarien. Il devient partenaire à parts égales de 10% comme tous les autres propriétaires. Cependant, c'est la première fois que je l'entends dire qu'il veut liquider le reste de ses actions», a raconté M. Sear hier.
Lundi, André Chaput avait annoncé au Droit qu'il avait vendu 10% de ses actions à Jocelyn Cayer, des Maisons Caya à Limoges, ainsi que 10% aux frères Laplante, du transporteur 417 Bus Line de Casselman. Il avait aussi annoncé la démission de Daniel Brunet, directeur du marketing des Olympiques depuis 15 ans.
Alain Sear a confirmé hier qu'il avait accepté la démission de M. Brunet. «Ce départ est vraiment dommage. Daniel était aimé et apprécié de tous, mais je n'ai pas de contrôle sur sa décision.»
Les deux hommes ne partageaient pas la même vision pour la rentrée dans le centre multifonctionnel.
Alain Sear voit cependant d'un bon oeil l'arrivée de sang neuf au sein de son groupe de propriétaires. «J'ai récemment amené quelques partenaires de qualité avec l'équipe et je crois qu'André Chaput est capable d'attirer des propriétaires de la même qualité. Nous avons trois acheteurs potentiels pour la dernière tranche de 10% d'actions qui reste à vendre.»
Les frères Laplante ont notamment l'oeil sur le prochain contrat de transport de l'équipe. Le contrat actuel doit expirer en 2016.