Jack Quinn (22) et Marco Rossi (23) ont joué dans le même trio au Match des espoirs de la Ligue canadienne de hockey.

Les 67’s champions des prolongations et des fusillades

Élu le joueur le plus utile à son équipe dans le Match des espoirs de la Ligue canadienne de hockey à Hamilton jeudi, Jack Quinn est rentré à Ottawa pour marquer un autre but en temps réglementaire en plus d’en ajouter un en fusillade pour aider les 67’s à vaincre les Firebirds de Flint 5-4 devant 5091 spectateurs à la Place TD vendredi soir.

Marco Rossi, qui avait récolté un point sur le but de Quinn à Hamilton, a aussi compté un but et ajouté une passe contre les Firebirds, mais son tir en fusillade a été bloqué par le gardien Luke Cavallin, natif de Greely.

Les 67’s (33-7-0) ont disputé neuf matches qui ont nécessité la prolongation ou la fusillade cette saison. Chaque fois, ils ont gagné le point supplémentaire.

Mitchell Hoelscher et Joseph Garreffa ont été les autres marqueurs des 67’s vendredi. Garreffa a aussi obtenu deux mentions d’aide en plus de marquer en fusillade. Le défenseur Alec Bélanger a mis fin au débat à la septième ronde des tirs de barrage.

Jake Durham, Braeden Kressler, Brennan Othmann et Evgeny Oksentyuk ont assuré la réplique des Firebirds (22-16-2) contre Cédrick Andrée. Les 67’s vont poursuivre leur fin de semaine de trois matches en trois jours en accueillant les Bulldogs de Hamilton samedi après-midi. Ils iront ensuite affronter les Generals à Oshawa dimanche soir.

Rossi et Quinn pourraient jouer quatre matches en quatre jours. Jeudi, ils ont été jumelés à Jacob Perreault, fils de Yanic Perreault, ancien joueur de la LNH. Leur trio a terminé le match avec un différentiel de +1 dans un revers de 5-3.