Martin Reway souhaite faire le saut chez les professionnels l'an prochain.

Le mystère plane autour de l'avenir de Reway et Karabacek

Martin Reway et Vaclav Karabacek auront respectivement 19 et 18 ans la saison prochaine.
Sur une patinoire, leur talent crève les yeux. En temps normal, les Olympiques n'auraient pas à se soucier de leur trouver des remplaçants au prochain repêchage des joueurs européens.
Pourtant, les deux pourraient évoluer sous d'autres cieux la saison prochaine. Des rumeurs persistantes envoient Karabacek aux Islanders de Charlottetown pour conclure la transaction d'Alexis Pépin alors que Reway donne l'impression d'un joueur qui aimerait mieux évoluer chez les professionnels que de disputer une troisième saison à Gatineau.
Benoît Groulx n'a pas offert grand-chose pour démystifier les murmures hier.
«Le cas de Martin Reway est en suspens. On va commencer par voir s'il va gagner son poste avec l'équipe de la Slovaquie au Championnat du monde de hockey.»
Avant de s'envoler vers son pays hier, Reway a utilisé son compte Twitter pour remercier les Olympiques pour ses deux dernières saisons à Gatineau, donnant ainsi l'impression qu'il terminait un chapitre de sa carrière.
«Il avait fait la même chose l'an passé. La réalité, c'est que ce n'est pas lui qui va décider de son sort. Son agent et le Canadien de Montréal auront un mot à dire. Pour l'instant, il est toujours notre joueur. Ce n'est pas critique. Nous allons attendre au repêchage de notre ligue avant de faire le point avec son agent.»
Dans une entrevue accordée à un site Internet dédié aux espoirs slovaques, on apprend que Reway pourrait évoluer avec le Sparta de Prague en République tchèque ou même avec le Slovan de Bratislava, l'équipe qui détient ses droits dans la KHL. Reway assure toutefois que sa priorité est de se tailler un poste avec le Canadien de Montréal.
«Je vais tout faire pour jouer à Montréal. C'est sûr que je voudrais jouer du hockey professionnel. À la fin, c'est Montréal qui va décider où je vais jouer», a déclaré celui qui n'a pas encore été mis sous contrat par la Sainte-Flanelle.
Quant à Karabacek, Groulx a continué de nier qu'il serait envoyé à Charlottetown pour compléter la transaction d'Alexis Pépin.
«C'est une transaction très complexe qui s'est conclue à la dernière minute. Je ne peux pas parler des détails présentement. De toute façon, ce dossier n'est pas encore à l'ordre du jour en ce qui me concerne.»