Shawn Boudrias (22) a marqué une fois en plus de préparer deux des trois buts de Mitchell Balmas dans la victoire de 4-1 des Olympiques contre les 67’s dans le match extérieur présenté à la Place TD en décembre.

La rivalité renaît à Guertin

La grandeur de l’événement du match extérieur présenté à la Place TD a amené son lot de distractions dans le premier affrontement en 15 ans entre les Olympiques de Gatineau et les 67’s d’Ottawa le 17 décembre dernier.

Il n’y a qu’une rivière qui sépare les rivaux naturels du hockey junior canadien et les duels entre les deux clubs de la région de la capitale nationale ont toujours été très intenses.

Le match extérieur remporté 4-1 par les Olympiques il y a quelques semaines a fait exception à la règle. La partie a été disputée sans anicroche dans un décor féérique digne d’un grand festival de hockey.

Cela pourrait changer au centre Robert-Guertin vendredi soir alors que les deux clubs vont croiser le fer à nouveau dans un environnement qu’ils connaissent beaucoup mieux.

«La dernière fois, c’était plus un spectacle. Vendredi, nous allons jouer dans notre aréna. Nous sommes difficiles à battre à la maison. Les gars en parlaient justement ce matin. Ils avaient l’intention de sortir leurs épaules. Ça devrait être un match robuste. Ça  va être un maudit bon match», a lancé l’attaquant Anthony Beauchamp.

Originaire de Thurso, il a été témoin de la rivalité Ottawa-Gatineau dans sa jeunesse. Il a même été partisan des deux clubs avant de jouer pour les Olympiques.

«J’assistais aux matches des deux équipes. À Ottawa, j’allais voir les équipes de Cody Ceci et Tyler Toffoli. Puis, j’ai vu les matches hors-concours où ça brassait pas mal entre les deux clubs ! Encore cette année, j’ai des amis de l’autre côté. Je m’entraîne avec Tye Felhaber et Samuel Bitten durant l’été.»

Qui remplacera Balmas?

Les Gatinois voudront surtout retrouver le sentier de la victoire vendredi puisqu’ils ont perdu leurs deux derniers matches en Abitibi.

Pour se faire, il faudra qu’un autre héros se lève puisque dans le dernier gain des Olympiques contre les 67’s, Mitchell Balmas avait hérité de la première étoile grâce à son tour du chapeau. Ce fut aussi son dernier match avant d’être échangé au Titan d’Acadie-Bathurst.

Shawn Boudrias avait également excellé dans ce match-là avec une récolte de trois points. Quand on lui demande s’il est prêt à prendre le relais de Balmas, il sourit. «J’ai quand même eu la deuxième étoile dans ce match ! Je vais toujours m’en souvenir. Je voulais vraiment compter un but dans ce match extérieur et c’est arrivé. Bon, Mitchell est parti, mais je suis encore là ! Et je veux gagner ce match comme tous les autres.»

Il n’y a pas que Balmas et Boudrias qui avaient été des joueurs importants dans cette victoire contre Ottawa. Will Thompson, lui aussi échangé, avait donné le ton avec une mise en échec percutante contre le capitaine des 67’s, Travis Barron, dès le départ.

L’entraîneur-chef Éric Landry croit d’ailleurs que d’autres joueurs sont prêts à prendre des responsabilités accrues afin d’aider les Olympiques à balayer la série intra-ligues.

«Au-delà des statistiques, plusieurs joueurs avaient contribué à cette victoire. Nous avons perdu quelques éléments depuis ce temps-là et nous avons perdu nos deux matches à Val-d’Or et Rouyn-Noranda, mais nous avons continué à avoir des chances de marquer. Cette semaine, nous avons travaillé notre exécution. Je suis certain que d’autres joueurs vont se lever.»

Landry pense aussi que ses joueurs seront plus concentrés vendredi soir alors qu’ils n’auront plus à composer avec l’excitation du match extérieur.

«On revient dans un encadrement que les joueurs connaissent. Les gens vont voir du vrai hockey junior à son meilleur !»

Theede devra sauter son tour

Bonne nouvelle pour les Olympiques. Dawson Theede a commencé à s’entraîner avec ses coéquipiers jeudi matin. La mauvaise, c’est qu’il portait encore le « chandail jaune » réservé aux joueurs blessés. Le colosse de 6’4’’ et 220 livres devra donc sauter son tour quand les 67’s d’Ottawa débarqueront au centre Robert-Guertin vendredi soir. Les Olympiques ne savent toujours pas quand l’attaquant de 20 ans obtenu du Titan d’Acadie-Bathurst pourra jouer son premier match avec l’équipe. « Nous allons l’évaluer sur une base quotidienne, mais son retour à l’entraînement est un bon signe. Il se rapproche. Mercredi, il s’était entraîné pendant une heure en solitaire. Il n’a pas joué depuis le 16 décembre. Il doit se remettre en forme », a dit l’entraîneur-chef Éric Landry.

La vente de billets va bon train

Les matches de saison régulière entre les Olympiques et les 67’s d’Ottawa ont toujours fait courir les foules. Les deux clubs de la région se sont affrontés à deux reprises à Robert-Guertin dans le cadre de matches intra-ligues. En 2000, dans un gain de 4-0 des 67’s, 4201 spectateurs avaient assisté au match. En 2001 et 2002, les matches locaux des Olympiques avaient été déplacés au Centre Corel (devenu le Centre Canadian Tire), mais en décembre 2002, le club gatinois était revenu à Guertin pour vaincre les 67’s 6-3 devant 3576 spectateurs. Vendredi soir, le club s’attend à accueillir une autre foule de plus de 3000 spectateurs et pourquoi pas un record de saison ? Le club avait déjà atteint le plateau des 2400 billets vendu jeudi. Le 3 novembre,  3188 personnes ont assisté au duel contre Halifax.

Les 67’s ont toujours l’avantage

Malgré leur défaite de 4-1 dans le match extérieur présenté dans le stade de la Place TD le 17 décembre dernier, les 67’s conservent toujours un avantage historique dans leurs duels contre les Olympiques. Ces derniers montrent une fiche de 3-4-2 dans les matches contre les 67’s qui comptent au classement des deux ligues. Avec une victoire vendredi, les Olympiques ramèneraient leur fiche à ,500 contre leurs rivaux de l’Ontario. Le dernier duel entre Ottawa et Gatineau présenté au « Vieux Bob » remonte au 15 décembre 2002. Jean-Michel Daoust avait été le héros de la victoire de 6-3 des Gatinois avec une récolte de quatre buts, tous marqués pendant des avantages numériques. Corey Locke avait été le meilleur des 67’s avec deux buts et une passe.