Martin Reway (98), Simon Tardif-Richard (32) et Alexandre Carrier (8) célèbrent le premier but des Olympiques.

La première aux Olympiques

À 20 ans, Simon Tardif-Richard est bien conscient que sa carrière dans la LHJMQ tire à sa fin.
L'attaquant gatinois est envahi par la nostalgie chaque fois qu'il s'arrête pour y penser. Vendredi soir, il a pris les grands moyens pour s'assurer de ne pas avoir de regrets à son dernier tour de piste.
Quand les séries éliminatoires des Olympiques de Gatineau se sont mises en marche au centre Robert-Guertin, il a sorti tout son arsenal pour aider les siens à remporter la première manche de la bataille 7-2 face aux Screaming Eagles du Cap-Breton.
Le 32 a entrepris ses dernières séries de brillante façon en signant son premier tour du chapeau et son premier match de cinq points en carrière dans le circuit Courteau au grand plaisir des 2428 spectateurs et du fantôme du «Vieux Bob». Ils ont déjà été plus nombreux dans les gradins, mais le vétuste amphithéâtre a quand même vibré comme à ses belles années pendant les séries.
La principale vedette de la soirée a été la première à s'inscrire au pointage en première période en profitant d'une superbe passe de Martin Reway pendant un désavantage numérique. L'ancien de l'Intrépide de Gatineau ne s'est pas arrêté là. Il a préparé le deuxième but des siens, celui de Martin Reway avant d'y aller d'une série de feintes à la Ales Hemsky pour se moquer de la défensive des Screaming Eagles et du gardien Alex Bureau pour donner un coussin de 3-1 aux Olympiques en deuxième période.
En début de troisième période, il a donné le coup de grâce aux visiteurs en préparant le deuxième but du match de Martin Reway pour ensuite compléter son tour du chapeau d'un tir dans la lucarne qui a signé la fin de soirée de travail du gardien Alex Bureau. C'était 5-1 Gatineau. On fermait les livres sur le premier match de la série.
Le tout pour le tout
«Je veux jouer le tout pour le tout. Je n'avais jamais inscrit de tour du chapeau ou de match de cinq points. C'est plaisant de le faire pendant les séries, mais le plus important, c'est que la première victoire est dans la poche.»
Il faut croire que la crinière blonde lui donne des ailes parce que pendant les dernières séries, il avait inscrit 11 points en 10 matches en évoluant avec Martin Reway. Ce dernier a terminé sa soirée avec quatre points pendant que l'autre membre du trio, Vaclav Karabacek, a enregistré un but et deux passes.
Émile Poirier a complété la marque contre le gardien Zachary Fortin dans une troisième période qui s'est terminée dans le tumulte, notamment avec un solide combat entre les capitaines Taylor Burke et Stephen Woodworth. Burke venait à la rescousse de Poirier qui a été frappé à la tête par Francis Brunelle en fin de match.
Timothé Simard, sur un tir de pénalité, et Clark Bishop ont assuré la riposte des Eagles contre le gardien Robert Steeves. Les Gatinois ont dominé la rencontre 29-20 au chapitre des tirs.
La deuxième bataille aura lieu dès samedi soir à Robert-Guertin.