Le président des Olympiques de Gatineau, Martin Lacasse, effectue un lancer à 25 000$, lors du lancement de la promotion.

La nouvelle promotion des Olympiques est suspendue

La nouvelle promotion des Olympiques de Gatineau n’aura pas fait long feu, du moins, jusqu’à nouvel ordre.

L’organisation a pris la décision de suspendre celle-ci, samedi, pour des raisons juridiques, et ce, seulement deux jours après l’avoir lancée.

« Vendredi, on a fait plusieurs coups de téléphone pour tenter de rejoindre les gens de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) du Québec et malheureusement ce fut sans succès, explique le président du club, Martin Lacasse, lorsque contacté par Le Droit. On doit faire quelques vérifications pour s’assurer que notre promotion est légitime et légale et on n’a toujours pas reçu de retour d’appels. J’assume qu’on aura plus de nouvelles mardi et à ce moment-là, on pourra procéder à un plan de match modifié pour continuer notre promotion. »

En début de saison, le club de hockey junior de Gatineau attirait en moyenne 1500 spectateurs par match alors que le centre Robert-Guertin a une capacité de 4000 places. Jeudi dernier, les Olympiques prenaient donc une nouvelle initiative afin d’attirer davantage de spectateurs au « Vieux Bob ». Pour s’y faire, l’organisation comptait organiser un lancer de 25 000 $ du centre de la glace. Pour participer, les partisans devaient se procurer un programme « gagnant » au coût de 2 $. Le tirage n’aurait toutefois lieu que si l’assistance atteignait 2500 spectateurs ou plus.

À LIRE AUSSI: De l’argent pour les partisans des Olympiques

Vendredi soir, contre le Phoenix de Sherbrooke, les Olympiques ont réussi à attirer seulement 2037 personnes et le concours n’a naturellement pas eu lieu.

« On parle beaucoup du lancer de 25 000 $, mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas la seule promotion que l’on fait actuellement, rappelle M. Lacasse. Notre promotion “gratuit pour les moins de 10 ans” fonctionne très bien. On est en train de mettre les jalons pour améliorer la situation des Olympiques pour les spectateurs. »

L’un des problèmes de la promotion dans sa forme actuelle se veut la condition que 2500 spectateurs doivent assister au match, sans quoi le lancer n’a pas lieu.

« Si la promotion est jugée illégale dans sa forme actuelle, on va modifier ou moduler en fonction pour que la promotion devienne légale », souligne le président du club.

Mais est-ce que la nouvelle promotion des Olympiques aurait été suspendue si la formule avait fonctionné vendredi soir et qu’on avait attiré 500 spectateurs de plus ?

« Absolument », affirme M. Lacasse.

On ignore toujours quand la promotion des Olympiques reviendra, mais M. Lacasse assure qu’elle n’est pas morte.

« C’est certain que la promotion va rester, mais sa forme pourrait changer », indique-t-il.

M. Lacasse prévoyait par ailleurs une assistance de près de 2000 spectateurs pour la rencontre opposant les Olympiques aux Voltigeurs de Drummondville, à Guertin, dimanche en fin d’après-midi.