Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau
Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau

La LHJMQ dévoile la liste de ses espoirs

Ne cherchez pas de Sidney Crosby, Nathan MacKinnon ou d’Alexis Lafrenière dans le prochain repêchage de la LHJMQ, mais il y aura quand même des joueurs aux qualités exceptionnelles pour aider à propulser les Olympiques vers les plus hauts sommets à partir de juin 2020.

La loterie de mercredi a déterminé que les Gatinois vont repêcher trois des quatre premiers joueurs du prochain encan.

Jeudi, le Centre de recrutement de la LHJMQ (CSR) a publié sa liste des meilleurs espoirs afin d’aider les partisans à se familiariser avec les vedettes de demain.

Sans surprise, le défenseur Tristan Luneau apparaît en tête de liste. Le hockeyeur de Victoriaville a récolté 30 points en 37 matches avec les Estacades de Trois-Rivières la saison dernière.

Même si les défenseurs dominent la première ronde de la liste du CSR, Antonin Verreault a été classé au deuxième rang. L’attaquant de 5’7’’ a amassé 48 points en 39 matches avec les Vikings de St-Eutache la saison dernière.

Retranché des Lions du Lac St-Louis, puis repêché par le Rousseau Royal de Laval-Montréal, le défenseur Michael Mastrodominico complète le top-3. On dit qu’il a progressé à vue d’oeil la saison dernière et certains ont comparé son potentiel à celui de Thomas Chabot des Sénateurs d’Ottawa.

L’attaquant Samuel Savoie (5’9’’) est le premier joueur des Maritimes à faire son apparition sur la liste au quatrième rang. Maveric Lamoureux, un défenseur format géant, a pour sa part été classé au cinquième rang.

Techniquement, les Olympiques de Gatineau pourraient se retrouver avec trois de ces cinq joueurs.

Comme ces homologues de la LHJMQ, Louis Robitaille a pris bonne note de l’outil de travail fourni par le CSR, mais il s’est bien gardé de parler de la liste établie par sa propre équipe de recruteurs.

«Nos recruteurs ont travaillé toute l’année à établir une liste par rapport à nos besoins spécifiques. Ce qu’on voit dans cette liste, c’est qu’elle est dominée par des défenseurs, mais il y a aussi de la profondeur en attaque et chez les gardiens. Il va rester de très bons joueurs à sélectionner après la première ronde même s’il semble y avoir plusieurs attaquants aux petits gabarits dans ce repêchage.»

Parlant de petits attaquants, Justin Côté (5’5’’, Châteauguay) et Luke Woodworth (5’7’’, South Shore) suivent le top-5 aux positions 6 et 7. Woodworth a amassé 67 points en 34 matches dans la Ligue midget AAA de la Nouvelle-Écosse.

Vincent Fillion est le premier gardien sur la liste du CSR

Premier gardien

Vincent Fillion (Trois-Rivières) est le premier gardien sur la liste du CSR. Il arrive au 8e rang. Autre défenseur au gabarit imposant, Noah Warren (Collège Charles-LeMoyne) pointe au 9e rang alors que l’attaquant Michael La Starza, qui a joué à Shattuck St. Mary’s aux États-Unis, est considéré comme le 10e meilleur espoir. Ce dernier n’envisagerait cependant pas une carrière dans la LHJMQ.

Au total, 10 attaquants, sept défenseurs et un gardien font partie de la première ronde des espoirs. Onze joueurs proviennent de la Ligue midget AAA du Québec. Six espoirs sont issus des Maritimes.

Curieusement, les Olympiques, qui disposent aussi du 13e choix de la première ronde, pourraient avoir l’occasion de repêcher un deuxième Pier-Olivier Roy. Après avoir repêché l’attaquant de Lévis au premier tour il y a deux ans, un défenseur du même nom et de la même équipe est considéré comme le 12e espoir du CSR. Il a accumulé 32 points en 42 matches cette saison.

Le nouvel entraîneur-chef des Olympiques Louis Robitaille se réjouit de voir son équipe repêcher aux deux premiers rangs du prochain repêchage de la LHJMQ.

Les attaquants Leighton Carruthers (11e, Halifax), Markus Vidicek (13e, Lac St-Louis), Dylan Andrews (14e, Cole Harbour), Jonathan Fauchon (16e, Lévis) et Lucas Canning (18e, Pictou) complètent les espoirs de la première ronde.

Le défenseur Matteo Mann, fils du recruteur-chef des Sénateurs d’Ottawa, est classé au 15e rang. Un colosse de 6’3’’, ce hockeyeur né un 31 décembre a joué à Moncton la saison dernière.

Emanuelson Charbonneau-Joseph (17e, Charles-LeMoyne) est quant à lui le septième défenseur classé dans la première ronde.

Mince en Outaouais

Si la liste du CSR s’avère exacte, les hockeyeurs de l’Outaouais pourraient attendre longtemps avant d’être réclamés cette année. 

Tristan Reid, un attaquant de l’Intrépide midget espoir, est le mieux classé entre les rondes 6 à 8. 

Les gardiens Benoît Forget et Zachary Major sont classés entre les rondes 9 à 12. 

Le défenseur Samuel Kimmerly est dans cette même catégorie.