Le Gatinois Hendrix Lapierre sera de passage au centre Robert-Guertin samedi avec ses Saguenéens de Chicoutimi, équipe classée numéro deux au Canada. L’attaquant de 17 ans est considéré comme un des meilleurs espoirs du prochain repêchage de la LNH.

La cote d’Hendrix Lapierre en hausse

Hendrix Lapierre pourrait-il devenir le premier Gatinois à être repêché dans le top-10 de la LNH depuis Derick Brassard en 2006 ?

En se fiant à deux analystes de hockey du réseau TSN ainsi qu’aux commentaires du directeur du Bureau central de dépistage de la LNH, c’est bel et bien possible.

Craig Button a même placé l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi au deuxième rang de la cuvée 2020 derrière Alexis Lafrenière. Bob McKenzie place le premier choix du repêchage 2018 de la LHJMQ au septième rang. Quant à Dan Marr, directeur de la « Centrale », il a été sans équivoque dans ses commentaires au camp de sélection de l’équipe canadienne des moins de 18 ans durant l’été.

« Il y a Hendrix Lapierre, puis il y a les autres joueurs au camp ! »

Chose certaine, sa cote était en forte hausse avant même que débute la saison de la LHJMQ. Comme Lapierre fera la première de ses deux visites avec les Saguenéens au centre Robert-Guertin samedi, Le Droit a cru bon lui demander comment il avait vécu son ascension parmi l’élite du hockey mondial cet été.

« Pendant le camp d’Équipe Canada, nous n’avions pas accès à nos téléphones cellulaires. C’est après le camp que j’ai pris connaissance des commentaires du directeur de la centrale de recrutement. Ce n’est pas rien ! C’était vraiment flatteur, surtout parce qu’il y avait tellement d’autres bons joueurs », a-t-il dit mercredi soir.

Comme il dévore toute littérature portant sur le hockey, Lapierre a également eu vent de son classement des deux réputés analystes de TSN. Il n’en croyait pas ses yeux quand il a vu son nom au deuxième rang de la liste de Button.

« C’est vraiment spécial et c’est une belle récompense pour les efforts que j’ai mis. Je n’ai jamais imaginé être deuxième alors même si je ne suis pas repêché à ce rang l’été prochain, je ne serai pas déçu. C’est plaisant de savoir que je suis tenu en haute estime, mais il me reste beaucoup de travail à faire avant le repêchage et je suis prêt à continuer de travailler. »

En bonne compagnie

À la Coupe Hlinka/Gretzky, Lapierre a été le deuxième meilleur marqueur du tournoi derrière son compagnon de trio Cole Perfetti. Le Gatinois a inscrit trois buts et ajouté huit passes en cinq matches pour aider le Canada à gagner la médaille d’argent.

Ses 11 points le placent en bonne compagnie puisque c’est la même récolte que Nathan MacKinnon en 2012 et... Alexis Lafrenière en 2018.

Est-ce que l’amateur de statistiques en lui était au courant qu’il avait égalé les marques de Lafrenière et MacKinnon à ce prestigieux tournoi ?

« Je mentirais si je disais non ! J’ai vraiment vécu une expérience incroyable en République tchèque. Je savais que j’avais connu un bon été d’entraînement, mais mon rendement au camp d’Équipe Canada est venu confirmer que ça allait bien et que j’avais ma place parmi les meilleurs joueurs de mon âge. J’ai aussi confiance de pouvoir remettre ce chandail un jour. Ma mission, c’était de me faire un nom cet été. J’avais des choses à prouver. J’en ai encore. »

Chez les Saguenéens, son entraîneur Yanick Jean a accueilli un jeune homme transformé à son deuxième camp de la LHJMQ.

« Il est beaucoup plus fort physiquement, surtout au niveau de sa puissance au bas du corps. Il est plus rapide, plus explosif et il gagne beaucoup plus de batailles à un contre un. »

C’est une nouvelle saison. Les Saguenéens forment une équipe nettement améliorée et Lapierre avait déjà hâte de venir jouer devant parents et amis samedi soir.

« C’est toujours plaisant de venir jouer à Guertin. Nous avons une bonne équipe. Je n’avais pas trouvé que j’avais connu de bons matches chez nous l’an dernier. Je sais à quoi m’attendre maintenant. J’ai aussi plus de confiance. »

L’avertissement est donc servi au gardien attitré pour protéger la cage des Olympiques samedi soir !