Dawson Theede est finalement prêt à disputer un premier match à Gatineau depuis son acquisition le 20 décembre. Il avait été obtenu avec deux choix de première ronde contre Mitchell Balmas.

Guertin passe le test, Theede aussi

La fuite d’ammoniac a été colmatée. Le compresseur à glace du centre Robert-Guertin a résisté aux tests. Il y aura du hockey de la LHJMQ à Gatineau vendredi soir.

Tant mieux pour les Olympiques. Dawson Theede est enfin prêt à disputer un premier match dans son nouvel uniforme depuis son acquisition du Titan d’Acadie-Bathurst le 20 décembre dernier.

«Ça fait un bout que les gars m’agacent durant ma convalescence, mais là, je suis prêt à revenir au jeu. J’ai eu deux bons entraînements complets. Ça va être plaisant de renouer avec l’action», a dit le colosse de 6’4’’ après l’entraînement matinal à l’aréna Sabourin jeudi matin.

Le retour au jeu de l’attaquant de 20 ans n’est pas la seule bonne nouvelle pour les Olympiques. Blessé lors d’une vilaine chute dans le match contre les 67’s d’Ottawa le 12 janvier, Maxim Trépanier a aussi recouvré la santé et il pourrait même évoluer aux côtés de Theede face aux Voltigeurs de Drummondville vendredi soir.

«J’ai perdu l’équilibre après un contact que j’aurais dû anticiper. Je suis mal tombé, mais je me sens très bien maintenant», a dit celui qui est arrivé de Rimouski contre un des premiers choix obtenus dans l’échange de Dawson Theede et Mitchell Balmas. À Gatineau, Trépanier a récolté deux points en cinq matches.

Pour l’entraîneur-chef Éric Landry, le retour de deux attaquants offensifs ne sera pas de refus. Son club a peiné à marquer des buts depuis quelques semaines. Quand Will Thompson a été échangé à Rouyn-Noranda au début du mois de janvier, les Olympiques ont perdu un joueur de 20 ans. Son expérience n’avait pas encore été remplacée dans l’alignement.

«Au moment de son acquisition, Theede aurait été le meilleur compteur de notre club (28 points en 32 matches). Nous avons un club costaud et sa rentrée va permettre aux autres de le prendre en exemple. Maxim (Trépanier) représente aussi une menace offensive», a dit l’entraîneur qui pourra laisser un attaquant en santé dans les gradins pour la première fois depuis l’échange de Vitalii Abramov en novembre.

Absent du jeu depuis cinq semaines, Dawson Theede a mis du temps à guérir une blessure décrite au départ comme étant «mineure» par l’équipe, mais l’Ontarien ne voit pas les choses ainsi.

«C’est arrivé dans mon dernier match avant la pause de Noël et je ne dirais pas que c’était mineur. J’ai hâte de recommencer à jouer. J’ai 20 ans et mon stage junior se termine bientôt. Je veux m’assurer de l’étirer le plus longtemps possible pour savourer l’aventure. Il y a un bon groupe de joueurs ici. C’est le temps de recommencer à gagner des matches pour remonter le classement.»

À Gatineau, Dawson Theede n’a pas l’intention de modifier le style de jeu qu’il pratiquait à Bathurst, où il a connu du succès.

«Je vais jouer avec fougue et foncer au filet. Je veux être un joueur difficile à affronter. Je vais jouer sur les unités spéciales et j’espère développer une chimie rapide avec mes compagnons de trio.»

Contre les rapides Voltigeurs, Theede s’attend toutefois à vivre une période d’adaptation. «C’est un club qui patine vite. J’espère pouvoir les suivre! Ça pourrait me prendre deux ou trois matches pour reprendre mon endurance et mon cardio.»